ODA

Des économies à transformer en valeur ajoutée

Le stockage à la ferme semble être l’un des vecteurs d’économie pour les organismes stockeurs et de valeur ajoutée pour les agriculteurs. © M. Lecourtier/Pixel image

Quel qu’il soit, le coût de la collecte chez un organisme stockeur pourra toujours être jugé trop élevé. Cependant, il existe des marges de progrès.

 

Le Venezuela au bord de la faillite

Luzitanija-Fotolia

Parmi les éléments macroéconomiques et géopolitiques à surveiller dans les prochains mois, le Venezuela, qui semble être la première victime d’une crise pétrolière qui dure, indiquait le cabinet Offre et demande agricole à l’occasion d’un point marché le 16 juin dernier à Rouen. Le Venezuela détient les plus gros stocks pétroliers du monde.

Offre et Demande Agricole précise ses ambitions

Renaud de Kerpoisson : « Il reste encore un gros gap dans la gestion du risque de prix en France ». © A. Lavoisier/Pixel Image

ODA a dévoilé début mars vouloir tripler le nombre de ses clients d’ici cinq ans : la société de conseil ambitionne de « toucher 11000 à 12000 agriculteurs en Europe, tant en France qu’en Europe de l’est ou en Angleterre », a indiqué son président directeur général, Renaud de Kerpoisson.