Océalia

Anticiper les besoins des agriculteurs

« La séparation de la vente et du conseil phyto responsabilise davantage l’agriculteur car il doit prendre aussi ses responsabilités sur la façon de mettre en œuvre l’intervention phyto », indique Philippe Ballanger. Photo : CK Mariot

Océalia a anticipé la séparation de la vente et du conseil phyto depuis six ans. Les 84 conseillers d’exploitation d’Océalia ont en charge la relation globale des agriculteurs, formalisée dans un contrat d’accompagnement. Les conseillers s’appuient sur le réseau d’observations de la coopérative afin d’apporter des solutions aux agriculteurs.

Vous devez être un abonné prémium pour pouvoir lire la suite

Déjà abonné, identifiez-vous

Pas encore abonné ? Abonnez-vous