sorgho

Sorgho, une nouvelle culture qui résiste au stress hydrique

Pour sa première campagne de sorgho, NatUp a rassemblé 130 agriculteurs qui ont implanté 1 300 ha. Photo : NatUp

Le groupe coopératif NatUp vient de réaliser la première campagne de sa nouvelle filière sorgho. L’introduction de cette espèce va permettre de diversifier les assolements de ses coopérateurs, installés dans des zones intermédiaires où règne le trio blé-orge-colza. Peu coûteuse en intrants, la culture ne nécessite pas non plus d’investissements particuliers en matériel pour le semis et la récolte.

Création du club des ambassadeurs du sorgho

Maxime Barbier/Deux variétés de sorgo grain et de sorgho ensilage devraient être inscrits en 2019.

Malgré des baisses de surfaces dans les zones de production historiques, le sorgho continue de se développer, notamment dans les secteurs les plus septentrionaux. La création du club des ambassadeurs du sorgho par Semences de Provence devrait apporter des réponses à la fois aux agriculteurs mais aussi aux sélectionneurs.

Faire du sorgho une plante d’avenir

4 agriculteurs lauréats des Trophées du sorgho, qui récompensent l'engagement des producteurs dans cette culture. Photo : Semences de Provence.

Avec 284000 tonnes produites en France en 2016, on ne peut pas dire du sorgho qu’il est une céréale majeure dans le paysage agricole français.

40 ans de sélection en sorgho

Denis Villenave, directeur de Semences de Provence, et Julie Ferreyrolle, responsable développement, ont choisi de fêter l'anniversaire de la coopérative à l'occasion des Trophées du sorgho. Photo: L.Rubio/Pixel Image

50 ans d’existence, ça se fête, mais avant tout ça se raconte ! Première coopérative à s’être lancée dans la sélection de sorgho en France, Semences de Provence fête également ses 40 années d’expérience en la matière.