FranceAgriMer

« Une possible hausse des coûts de collecte et de stockage »

L’étude a passé au crible les coûts de collecte, de stockage et du traitement des grains chez les OS et évalué le potentiel quant à de possibles économies sur la chaîne logistique. Photo : M. Lecourtier/Média&agriculture

Pour le compte de FranceAgriMer et d’Intercéréales, les cabinets Ceresco et Systra ont réalisé une étude d’évaluation des coûts de la chaîne logistique de la filière céréalière française. Celle-ci réserve un chapitre au stockage chez l’organisme stockeur et à son potentiel quant à de possibles économies sur la chaîne logistique. Selon les auteurs de l’étude, il y a peut-être plus de facteurs de hausse de coût en perspective que de leviers de réduction à mobiliser.

Optimiser la logistique de la filière céréalière pour gagner en compétitivité

Limiter les ruptures de charges, planifier et optimiser les flux, la filière céréalière doit rechercher une meilleure compétitivité de sa logistique. CP : DenisProduction.com/Adobe Stock

Dans un contexte de concurrence prégnante, comment la filière céréalière peut-elle gagner en compétitivité ? À l’occasion des États généraux de l’alimentation, la filière céréalière avait mis en évidence dans son plan de filière qu’une optimisation de sa chaîne logistique pouvait contribuer à faire gagner environ 15 euros par tonne commercialisée.

L’Asie du Sud-Est, le nouvel eldorado ?

Les Philippines, l’Indonésie, le Vietnam et la Thaïlande ont globalement importé près de 23 millions de tonnes de blé en 2017. CP : Pyty/Adobe Stock.

Selon une étude réalisée par FranceAgriMer, à l’initiative de la filière céréalière, quelques perspectives existent pour vendre du blé en Indonésie, en Thaïlande, mais surtout aux Philippines et au Vietnam.

Un taux de protéines entre 11 et 12 % pour 69 % des volumes

Selon l'enquête collecteurs de FranceAgriMer et Arvalis, au 20 août, 45 % des volumes collectés en blé tendre ont une force boulangère de 170-200. 24 % sont supérieurs à 200. Photo : Claude Calcagno/Adobe Stock

FranceAgriMer, en partenariat avec Arvalis, a publié un bulletin hebdomadaire sur la qualité de la récolte des blés tendre au 20 août.

Les résultats sont partiels, les définitifs seront communiqués à l'occasion du prochain conseil spécialisé de septembre.

FranceAgriMer confirme les bonnes récoltes

La récolte de céréales a été meilleure que prévue. N. Chemineau/Pixel Image

Les céréales à paille, le colza et le pois ont généralement répondu aux attentes en volumes et en qualité pour cette campagne 2017.