Avril

Terrena et Avril créent Oleosyn bio

Avril et Terrena s'associent pour créer une filière bio d'oléoprotéagineux. CP : A. Lavoisier/Pixel6TM

Oleosyn bio est un projet de trituration de tournesol, de colza et de soja conçu par Avril et Terrena. Prévu pour 2020, il se matérialise par une unité de trituration à Thouars (79).

Euralis investit dans la filière soja

"Le soja est une culture qui apporte une rentabilité à peu près équivalente à celle du maïs et qui est adaptée à nos conditions pédoclimatiques", expose Cédric Poeydomenge, de la direction technique d’Euralis. Photo : Euralis

3,5 millions d’euros. C’est la somme investie par Sojalim, société créée par Euralis et le groupe Avril, pour construire une unité de trituration de soja. L’usine, dont le permis de construire est en cours de validation, est prévue pour être achevée à la fin du premier semestre 2017.

Quand Oleo100 voit grand

Trois des six sites Saipol, dont celui du Meriot (Aube), produisent de l’Oleo100, car ils ne travaillent que des oléagineux français. Photo : Saipol

Oleo100, le B100 de Saipol issu de colza français, souhaite faire partie du mix énergétique de l’après-pétrole. La filiale du groupe Avril table ainsi sur 15 000 camions à l’horizon 2023, contre seulement 2 000 actuellement. Avec une capacité de production totale d’1 million de mètres cubes, Oleo100 a de belles ambitions… à condition que les décisions politiques et fiscales le soutiennent.