Réhomologation du cuivre

La dose va encore baisser en vigne

Des solutions alternatives au cuivre existent seulement en complément.  Ici un essai de SDP à l’université de Bourgogne. CP : Annie Buchwalter/université Bourgogne

La réhomologation du cuivre est en discussion à Bruxelles. Les doses devraient diminuer ce qui va perturber surtout les viticulteurs en agriculture biologique.

Vous devez être un abonné prémium pour pouvoir lire la suite

Déjà abonné, identifiez-vous

Pas encore abonné ? Abonnez-vous