Maïsadour Semences

Mas Seeds, la nouvelle marque

Maïsadour Semences devient Mas Seeds pour mieux afficher sa volonté d’innover et ses ambitions internationales. Photo : ArnaudBertrande
Maïsadour Semences devient Mas Seeds pour mieux afficher sa volonté d’innover et ses ambitions internationales. Photo : ArnaudBertrande

À compter du 10 avril, la marque Maïsadour Semences devient Mas Seeds pour mieux afficher sa volonté d’innover et ses ambitions internationales.

« L'abandon du mot « maïs » dans le nouveau nom veut rappeler la diversité des semences produites désormais (maïs bien sûr, mais aussi tournesol, colza, sorgho, luzerne et autres espèces) tandis que la conservation des couleurs du groupe Maïsadour souligne son appartenance et son attachement à la première coopérative agricole du Sud-Ouest », indique le communiqué de presse.

Avec 85 % de son chiffre d’affaires réalisés à l'étranger et 15 % investis dans la recherche et l’innovation, ce nouveau nom doit permettre de soutenir les ambitions de l'entreprise qui escompte tripler son chiffre d’affaires à l’horizon 2026, pour devenir un acteur majeur parmi les semenciers mondiaux.

« Le Sud-Ouest est une terre d'excellence pour nos semences, explique Régis Fournier, directeur général de Mas Seeds. Nous allons y poursuivre nos investissements en R&D, en ouvrant dans les Landes, dès 2018, trois nouveaux sites d’expérimentation. Nous prévoyons aussi d’investir près de 3 millions d’€ dans l’usine de Haut-Mauco et ainsi renforcer notre capacité de production. »

4 millions de sacs de semences en 2026

Mas Seeds affiche ses ambitions d'ici à 2026 :

-Développer ses ventes à l’international via sa présence en Europe mais aussi sur de nouveaux marchés (l'Afrique notamment).

-Accroître ses volumes de production en Europe en passant de 2,5 millions de sacs de semences produits à 3,2 millions en 2022 pour atteindre 4 millions en 2026.

-Augmenter ses investissements en R&D pour accélérer le progrès génétique et favoriser une agriculture durable.


Le nouveau logo incarne l’innovation : la graine à l’intérieur du « a » veut illustrer le cœur de métier du semencier.

« Cette stratégie d'investissement doit nous permettre de développer notre R&D dans le but de créer des variétés capables de s’adapter toujours mieux aux différentes situations agro-climatiques ainsi qu’aux besoins des agriculteurs », précise Régis Fournier.

Nouveau nom, donc nouveau logo. Celui-ci incarne l’innovation : la graine à l’intérieur du « a » veut illustrer le cœur de métier du semencier et représente également la route vers l’avenir. Une nouvelle signature "United to grow"1 complète ce nouveau logo.

« Elle rappelle la volonté et l’importance de coopérer pour innover, pour se développer à l’international, pour grandir ensemble, unis autour des valeurs coopératives fondatrices », ajoute le communiqué.

(1) Cultiver ensemble.

 

Mas Seeds en chiffres :

-25 000 ha de capacité de production

-2,5 millions de sacs de semences

-140 millions d’euros de chiffre d’affaires

-250 agriculteurs multiplicateurs

-2 usines de fabrication

-300 salariés dans le Sud-Ouest