semences

La CRIV remplace la CVO RC

À compter du 1er juillet 2019, la cotisation à la collecte passera de 0,70 €/t de céréales livrée à 0,90 €/t. Photo : S.Bot/ATC

Un nouvel accord pour le financement de la recherche des céréales à paille, signé le 7 mars dernier par l’ensemble des acteurs de la section interprofessionnelle des céréales à paille du Gnis, a été publié au Journal officiel le 21 mai.

Une nouvelle station de semences haut de gamme

La nouvelle station de semences d’Exelience est en test industriel depuis mi-mars. Photo : S.Bot/ATC

Après 18 mois de travaux, la station de semences Exelience, située à Avesnes-Lès-Bapaume (62), sera opérationnelle pour la prochaine campagne d’automne qui démarrera à la moisson. La station bénéficie d’équipements de triage et de protection de la graine dernière génération.

Un investissement de 30 M€

Les dirigeants du groupe Advitam, Natup, Noriap et Semences de France ont inauguré la nouvelle station de semences Exelience située à Avesnes-lès-Bapaume (62). Photo : S.Bot/ATC

Ce 15 mai, les dirigeants du groupe Advitam, Natup, Noriap et Semences de France ont inauguré la nouvelle station de semences Exelience, située à Avesnes-lès-Bapaume (62), en présence des élus, Marie-Sophie Lesne, vice-présidente des Hauts-de-France à l'agriculture, Sophie Merlier, conseillère régionale, Jean-Jacques Cottel, maire de Bapaume, et Bernard Doboeuf, maire d’Avesnes-Lès-Bapaume.

335 millions d’euros de chiffre d’affaires d’ici cinq ans

Jean-Philippe Legendre, directeur de Corteva Agriscience France, entouré de ses collaborateurs. CP : DR

La division Agriculture de Dow et Dupont, Corteva Agriscience™ affiche ses ambitions sur le marché français : l’entreprise souhaite augmenter de plus de 40 % son chiffre d’affaires d’ici cinq ans, afin d’atteindre 335 millions d’euros.

La maison semencière des légumiers bretons

Chaque année, 2 000 croisements sont réalisés manuellement au sein du programme chou-fleur à l’OBS. D. Bodiou/ Pixel image

L’Organisation bretonne de sélection (OBS) est une entreprise semencière créée par les producteurs de légumes frais de Bretagne. Elle a pour mission, par la production de semences et de plants et la création variétale, de répondre aux besoins spécifiques du terroir breton et aux évolutions stratégiques de la région de production.

Viser 20 % de parts de marché en semences de céréales

« Syngenta attend les premiers produits issus de la collaboration avec DSM en cultures spécialisées et grandes cultures pour une mise en marché en France après 2024 », souligne Bruno Baranne. Photo : S.Bot/ATC

En semences, Syngenta détient 14 % des parts de marché en céréales. La firme compte atteindre 20 % en 2023. En protection des plantes, la part de marché de Syngenta est de 21 %. La firme espère atteindre rapidement 23 % avec 10 % en biocontrôle.

Préserver le caractère familial de l'entreprise

(De gauche à droite) Philippe Lemaire, Véronique et Marc Blervaque dirigent l’entreprise familiale Lemaire Deffontaines qui vient de fêter ses 150 ans. Crédit Photo : S.Bot/Pixel Image

Un joyeux anniversaire au semencier Lemaire Deffontaines qui a fêté ses 150 ans début juin. Plus de 150 professionnels français et européens étaient présents le 5 juin,  et 250 agriculteurs multiplicateurs le lendemain.

Mas Seeds, la nouvelle marque

Maïsadour Semences devient Mas Seeds pour mieux afficher sa volonté d’innover et ses ambitions internationales. Photo : ArnaudBertrande

À compter du 10 avril, la marque Maïsadour Semences devient Mas Seeds pour mieux afficher sa volonté d’innover et ses ambitions internationales.

Le multiplicateur de semences fête ses 30 ans

Durance Hybrides, dont le chiffre d’affaires avoisine les 9 M€, emploie toute l’année 7 à 8 personnes, dont 5 techniciens. © Durance Hybrides

En février dernier, la société Durance Hybrides (DH), dont le siège se trouve à Puy-Sainte-Réparade (Bouches-du-Rhône (13)), a célébré ses 30 ans. Une centaine de personnes étaient présentes dont près de 70 agriculteurs.

Epilor diversifie son activité

Epilor réceptionne et trie 175 000 quintaux de semences chaque année, de céréales à paille, protéagineux et désormais trèfle violet. Photo : H.Grare/Pixel Image

Créée en 1984 à l’initiative de la CAL, Lorca et le GPB, la station de semences Epilor située à Dieulouard (54), a pour objet le tri, la protection et l’ensachage des semences multipliées par les adhérents des trois coopératives.

Conforter la gamme semences avec LG Vision Céréales

LG Vision Céréales est en déploiement chez Noriap. Dix personnes ont été formées le 1er février.

Noriap mise sur LG Vision Céréales pour corréler la collecte et les débouchés. Grâce à cet outil, les responsables de la coopérative choisiront les variétés à proposer à leur gamme semences et organiseront leur plan moisson selon les besoins des clients.

L’union française des semenciers en AG

Jean Donnenwirth, Alain Sicard, Anne-Céline Contamine, Franck Berger et Elise Bourmeau. © A.Lavoisier/Pixel Image.

Ce 21 novembre, l’UFS tient son assemblée générale. L’occasion pour Élise Bourmeau, sa nouvelle directrice, de citer les bons résultats de ce secteur «méconnu, quand il n’est pas mal aimé» : la France est le 1er exportateur mondial de semences, le 1er producteur européen, et a participé à 47% du solde de la balance commerciale française en 2016.

La filière semences doit innover pour s’adapter

« Pour maintenir notre filière à son niveau d’excellence, nous devons être à l’affut des innovations » : Jean-Noël Dhennin, président de la Fnams, au congrès de Nîmes. © A.Bressolier/Pixel Image

La Fédération nationale des agriculteurs multiplicateurs de semences (Fnams) tenait son congrès annuel à Nîmes le 9 juin dernier sur le thème de l’innovation comme clé de l’adaptation.

Un excédent de 901 M€

Les entreprises de la filière semences et plants exportent pour 1,6 milliard d’euros vers 150 pays. Photo : M.Lecourtier/Pixel image

Après une pause en 2014-2015, le commerce extérieur semences et plants 2015-2016 repart à la hausse. Le solde bénéficiaire est de 901 millions d’euros, soit 43% du solde commercial des produits de l’agriculture, de la forêt et de la pêche.

Quatre projets stratégiques en cours

Cédric Cogniez (à gauche) et Bertrand Hernu, respectivement directeur général et président d’Advitam, ont dévoilé les quatre projets pour le groupe. Photo : S.Bot/Pixel image

Advitam souhaite créer des synergies avec d’autres structures. Quatre projets sont actuellement travaillés dans le secteur des semences, de la nutrition animale et des magasins Gamm vert.

1-Une synergie industrielle avec Noriap

Des robots pour semer le maïs à l’étude

Dans le cadre du Mars, c’est l’ensemencement du maïs par des robots agricoles avec assistance par satellite qui est étudié. DR

Avec le projet de recherche Mars, Fendt a conçu des petites unités robotisées pouvant être commandées pendant l’ensemencement à l’aide d’une solution de cloud indépendante du lieu. Grâce à l’application Mars, il est possible aussi bien de planifier l’ensemencement que de le contrôler à tout moment.