semences

La semence essentielle à la sécurité alimentaire

Michael Keller, secrétaire général de l’ISF. CP : DR

La crise sanitaire aura empêché la tenue « physique » du rendez-vous international annuel réunissant l’ensemble des acteurs de la semence, prévu cette année en Afrique du Sud. 

Distribution exclusive de Temptation et Duplo

Temptation et Duplo bénéficieront de l’expertise de la protection des plantes colza du réseau de ventes BASF et du support de ses outils promotionnels terrain. Photo : M.Barbier/Pixel6TM

D’ici 2029, BASF lancera plus de 30 nouvelles solutions agricoles, notamment dans les semences, dans la protection des cultures biologique et chimique ainsi que dans les outils digitaux. Qu’en est-il des solutions commercialisées en France ?

La décision du Conseil d’État fait polémique

Photo : Mickael/Adobe Stock

La décision prise le 7 février dernier par l’autorité administrative, enjoignant le Gouvernement français d’étendre la réglementation OGM aux semences végétales issues de mutagenèse, a provoqué un tollé chez de nombreuses organisations agricoles et agroalimentaires. Elles craignent notamment un coup d’arrêt porté à l’innovation variétale.

Des apports au plus proche des semences

L’azote, le phosphore et le soufre sont les éléments principaux à localiser, d’après Marc Lambert, responsable agronomie chez Yara France. Photo : M.Lecourtier/Média&Agriculture

Avec le déploiement du semis direct, la fertilisation localisée est de plus en plus pratiquée, y compris en cultures d’automne. Si les engrais sont disponibles sur le marché, le frein réside davantage dans le manque de matériel adapté pour les apports.

La CRIV remplace la CVO RC

À compter du 1er juillet 2019, la cotisation à la collecte passera de 0,70 €/t de céréales livrée à 0,90 €/t. Photo : S.Bot/ATC

Un nouvel accord pour le financement de la recherche des céréales à paille, signé le 7 mars dernier par l’ensemble des acteurs de la section interprofessionnelle des céréales à paille du Gnis, a été publié au Journal officiel le 21 mai.

Une nouvelle station de semences haut de gamme

La nouvelle station de semences d’Exelience est en test industriel depuis mi-mars. Photo : S.Bot/ATC

Après 18 mois de travaux, la station de semences Exelience, située à Avesnes-Lès-Bapaume (62), sera opérationnelle pour la prochaine campagne d’automne qui démarrera à la moisson. La station bénéficie d’équipements de triage et de protection de la graine dernière génération.

Un investissement de 30 M€

Les dirigeants du groupe Advitam, Natup, Noriap et Semences de France ont inauguré la nouvelle station de semences Exelience située à Avesnes-lès-Bapaume (62). Photo : S.Bot/ATC

Ce 15 mai, les dirigeants du groupe Advitam, Natup, Noriap et Semences de France ont inauguré la nouvelle station de semences Exelience, située à Avesnes-lès-Bapaume (62), en présence des élus, Marie-Sophie Lesne, vice-présidente des Hauts-de-France à l'agriculture, Sophie Merlier, conseillère régionale, Jean-Jacques Cottel, maire de Bapaume, et Bernard Doboeuf, maire d’Avesnes-Lès-Bapaume.

335 millions d’euros de chiffre d’affaires d’ici cinq ans

Jean-Philippe Legendre, directeur de Corteva Agriscience France, entouré de ses collaborateurs. CP : DR

La division Agriculture de Dow et Dupont, Corteva Agriscience™ affiche ses ambitions sur le marché français : l’entreprise souhaite augmenter de plus de 40 % son chiffre d’affaires d’ici cinq ans, afin d’atteindre 335 millions d’euros.

La maison semencière des légumiers bretons

Chaque année, 2 000 croisements sont réalisés manuellement au sein du programme chou-fleur à l’OBS. D. Bodiou/ Pixel image

L’Organisation bretonne de sélection (OBS) est une entreprise semencière créée par les producteurs de légumes frais de Bretagne. Elle a pour mission, par la production de semences et de plants et la création variétale, de répondre aux besoins spécifiques du terroir breton et aux évolutions stratégiques de la région de production.

Viser 20 % de parts de marché en semences de céréales

« Syngenta attend les premiers produits issus de la collaboration avec DSM en cultures spécialisées et grandes cultures pour une mise en marché en France après 2024 », souligne Bruno Baranne. Photo : S.Bot/ATC

En semences, Syngenta détient 14 % des parts de marché en céréales. La firme compte atteindre 20 % en 2023. En protection des plantes, la part de marché de Syngenta est de 21 %. La firme espère atteindre rapidement 23 % avec 10 % en biocontrôle.

Préserver le caractère familial de l'entreprise

(De gauche à droite) Philippe Lemaire, Véronique et Marc Blervaque dirigent l’entreprise familiale Lemaire Deffontaines qui vient de fêter ses 150 ans. Crédit Photo : S.Bot/Pixel Image

Un joyeux anniversaire au semencier Lemaire Deffontaines qui a fêté ses 150 ans début juin. Plus de 150 professionnels français et européens étaient présents le 5 juin,  et 250 agriculteurs multiplicateurs le lendemain.

Mas Seeds, la nouvelle marque

Maïsadour Semences devient Mas Seeds pour mieux afficher sa volonté d’innover et ses ambitions internationales. Photo : ArnaudBertrande

À compter du 10 avril, la marque Maïsadour Semences devient Mas Seeds pour mieux afficher sa volonté d’innover et ses ambitions internationales.

Le multiplicateur de semences fête ses 30 ans

Durance Hybrides, dont le chiffre d’affaires avoisine les 9 M€, emploie toute l’année 7 à 8 personnes, dont 5 techniciens. © Durance Hybrides

En février dernier, la société Durance Hybrides (DH), dont le siège se trouve à Puy-Sainte-Réparade (Bouches-du-Rhône (13)), a célébré ses 30 ans. Une centaine de personnes étaient présentes dont près de 70 agriculteurs.

Epilor diversifie son activité

Epilor réceptionne et trie 175 000 quintaux de semences chaque année, de céréales à paille, protéagineux et désormais trèfle violet. Photo : H.Grare/Pixel Image

Créée en 1984 à l’initiative de la CAL, Lorca et le GPB, la station de semences Epilor située à Dieulouard (54), a pour objet le tri, la protection et l’ensachage des semences multipliées par les adhérents des trois coopératives.