Les retards de paiement s’accentuent, observe la FNA

Pour la semaine 16, la FNA constate au travers de son baromètre de fortes disparités du niveau d’activités dans le domaine des productions végétales (en viticulture, maraichage, horticulture), même si les « activités du négoce agricole continuent de répondre aux besoins ponctuels des agriculteurs en cette période printanière ». L’achat de carburant reste soutenu en cette période où les besoins sont importants, et sont probablement motivés par un tarif attractif du fait de la chute du prix du baril. Les LISA reprennent leur activité progressivement dans le respect des mesures de prévention et de protection, poursuit la FNA. Le taux de fonctionnement de la chaîne logistique cache, une nouvelle fois, des situations hétérogènes. Le taux d’absentéisme reste limité, il s’améliore par le retour au travail de salariés et l’embauche d’intérimaires et de saisonniers pour pallier le manque de personnel. Le recours au télétravail est stable. « Les retards de paiement s’accentuent, expliqués en partie par le fonctionnement dégradé de la Poste. De fait, se développe le recours au paiement dématérialisé », note le syndicat des négociants. La situation météorologique et les difficultés dues à la crise sanitaire dans certaines filières pourraient accentuer encore davantage les retards de paiement.