La Coopération Agricole

Catherine Matt, nouvelle directrice de la section Métiers du grain

Depuis ce 1er septembre, Catherine Matt est la nouvelle directrice de La Coopération agricole Métiers du grain. Photo : DR
Depuis ce 1er septembre, Catherine Matt est la nouvelle directrice de La Coopération agricole Métiers du grain. Photo : DR

Depuis ce 1er septembre, Catherine Matt est la nouvelle directrice de La Coopération agricole (LCA) Métiers du grain. Elle remplace Anne-Laure Paumier. Âgée de 50 ans, Catherine Matt est diplômée de l’École nationale supérieure de meunerie et des industries céréalières.

Elle a conduit l’ensemble de sa carrière professionnelle au contact du secteur céréalier : dans la meunerie, l'alimentation animale, l'équipement d'unités industrielles ainsi que dans le secteur associatif céréalier. Sa dernière expérience, avant de rejoindre La Coopération agricole, était axée sur l’accès aux marchés étrangers chez France Export Céréales.

« Ses diverses expériences en qualité, en production, à la direction d'équipes et d’entreprises ainsi que dans le management de projets lui permettront de prendre en main rapidement les dossiers prioritaires de la section », indique LCA.

À la tête de la section Métiers du grain, Catherine Matt devra notamment accompagner les coopératives autour d’enjeux tels que la promotion et le renforcement du modèle coopératif, la restauration de la compétitivité des filières céréales « du champ à l’assiette », la décarbonation de la filière de l’amont à l’aval, la mise en œuvre d’une production et d’une distribution durables ou encore la valorisation de la « marque France ». La section devra également poursuivre le travail engagé autour de l’accompagnement des coopératives dans la suite de la mise en œuvre de la réglementation sur la séparation de la vente et du conseil des produits phytosanitaires.

« Le conseil de section et moi-même nous réjouissons de l’arrivée de Catherine Matt à la direction de LCA Métiers du grain, précise Antoine Hacard, président de LCA Métiers du grain. Ensemble, nous travaillerons notamment à porter la voix de la coopération et à accompagner les coopératives céréalières à conduire l’ensemble des transitions, tout en veillant au pragmatisme économique et en préservant la compétitivité de nos entreprises coopératives ! »