Euralis

Le pôle semences dynamise la coopérative

Les quatre pôles du groupe Euralis mobilisent plus de 5 000 collaborateurs et 12 000 adhérents.
Euralis affiche un chiffre d’affaires de 1,35 milliard d’euros. © Euralis

Le chiffre d’affaires des activités stratégiques du groupe coopératif Euralis continue de croître avec une augmentation de 2,3% par rapport à 2018. Le chiffre d’affaires brut s’élève à 1,35 milliard d’euros. Le pôle agricole représente 40% du chiffre d’affaires, les ateliers culinaires 37%, le pôle semences 18% et le pôle participation et développement 5%. En baisse par rapport à l’exercice précédent, l’Ebitda atteint 45 millions d’euros. Euralis explique cette baisse par les difficultés liées à la transformation des sites industriels des ateliers culinaires. Le résultat net d’exploitation atteint 21 millions d‘euros et le résultat net 4 millions d’euros.

Le pôle agricole, 463 millions d’euros de chiffre d’affaires, est en recul en raison des cours des céréales bas et de marchés agrofournitures et du vin de Bordeaux difficiles. La collecte de céréales a atteint 971 millions de tonnes. Plus de 5000 coopérateurs ont été accompagnés, du suivi du vignoble à la mise en bouteilles en passant par l’élaboration du vin. Onze œnologues-conseils suivent les vignerons tout au long des étapes. À ce jour, 73 magasins sont intégrés dans le réseau Point Vert.

Les activités regroupées dans le pôle participations et développement affichent un chiffre d’affaires de 82 millions d’euros. Elles concernent plusieurs métiers différents inhérents à la diversification des productions avec la marque Sanders Euralis et des partenariats dans les marques  Géant Vert, Bonduelle, Ronsard, et Fipso.

Les ateliers culinaires, 437 millions d’euros de chiffre d’affaires, regroupent les marques Maison Montfort, Rougié, Qualité Traiteur, Stalaven et Teyssier.

Enfin le pôle semences, 210 millions d’euros de chiffre d’affaires, poursuit sa progression avec une augmentation du CA de 8,4% grâce à sa performance génétique et à sa croissance en Europe de l’Est. L’exercice a été marqué par la mise en œuvre du plan de transformation qui a pénalisé les activités traiteur et les résultats du pôle dans son ensemble.

Euralis affirme poursuivre sa transformation pour accélérer sa croissance rentable et s’adapter aux changements sociétaux avec comme objectif de continuer à assurer l’accompagnement de ses adhérents agriculteurs, d’innover pour ses clients professionnels et de proposer des produits de haute qualité aux consommateurs.