Assises régionales de l’agriculture durable

De nouveaux leviers pour les protéines du blé

De droite à gauche : Christian Rousseau, administrateur de Vivescia et de l’Institut de l’agriculture durable ; Alain Caekaert, directeur commercial des grains au sein du groupe coopératif Vivescia, et Leif Knudsen, directeur du Knowledge Centre for Agriculture au Danemark. Photo : M. Lecourtier/Pixel image

Malgré la récolte 2016, le faible taux récurrent de protéines dans les blés français inquiète toujours. Des solutions devront être trouvées pour satisfaire le cahier des charges des industriels.

Vous devez être un abonné prémium pour pouvoir lire la suite

Déjà abonné, identifiez-vous

Pas encore abonné ? Abonnez-vous