Arrêté antipesticides

Le tribunal administratif de Cergy prend-il un chemin différent ?

Pour l’heure, on ne sait donc pas si les arrêtés en question sont légaux ou non. Photo : monregard/Adobe Stock.

Contrairement à ce que l'on peut lire dans la presse généraliste, les arrêtés municipaux de Sceaux et de Gennevilliers interdisant l’utilisation de pesticides et de glyphosate n’ont pas été validés par le tribunal administratif de Cergy-Pontoise. L’affaire n’est qu’à son début.

Vous devez être un abonné prémium pour pouvoir lire la suite

Déjà abonné, identifiez-vous

Pas encore abonné ? Abonnez-vous