Actura

Un nouveau modèle d’expérimentation avec les fermes Etamines

Actura a annoncé le lancement d’un nouveau modèle d’expérimentation adossé à un réseau de dix fermes Etamines. CP : DR
Actura a annoncé le lancement d’un nouveau modèle d’expérimentation adossé à un réseau de dix fermes Etamines. CP : DR

Créé en fin d’année 2015, quelques mois après le lancement de la centrale d’achats Actura, le réseau Etamines avait comme principal objectif d’évaluer les produits de protection des plantes et des semences avant leur référencement, pour les entreprises du réseau Actura. Lors du 3e carrefour technique Etamines qui s’est tenu le 6 février dernier à Massy, Actura a annoncé le lancement d’un nouveau modèle d’expérimentation adossé à un réseau de dix fermes Etamines.

Le nouveau modèle Etamines, lancé cette année, va combiner d'une part, des essais phyto (conventionnel et biocontrôle), variétaux et biostimulants pour les marchés vigne, grandes cultures, cultures industrielles et certaines cultures légumières ; et d’autre part, des essais voués à identifier les meilleurs systèmes de production sur la base d’essais multifactoriels et pluriannuels (sur une durée de cinq ans).

Conduits en conditions « agriculteurs », ces essais système ont pour vocation de proposer aux agriculteurs et, avant eux, aux conseillers technico-commerciaux du réseau, des raisonnements d'itinéraire et des indicateurs de performance nouveaux. « Avec cette nouvelle approche, il s’agit de mettre en valeur non seulement des indicateurs de performance économique au niveau des différents essais système réalisés, mais également des indicateurs à caractères sociaux (temps de travail, niveau de compétences, etc.) et des indicateurs environnementaux (IFT, indice de biodiversité…) », explique Michel Bottollier, responsable du réseau Etamines.

Près de 350 essais en 2019

Près de 350 essais sont programmés pour cette année, dont 50 en essais système sur lesquels seront travaillées de nombreuses thématiques dont la comparaison d’itinéraires conventionnels face à l’ « itinéraire technique 2025 » (basé sur les fondamentaux de l'agriculture durable), la gestion du salissement dans la rotation, l’agriculture biologique, les alternatives au glyphosate, etc. L'essentiel de ces essais est réalisé sur les dix fermes Etamines représentatives du territoire national avec sept fermes « grandes cultures » et trois en vigne. L’ensemble des essais « produits » représentant près de 14000 microparcelles et 70 000 notations.

« Les fermes Etamines, pour une agriculture durable et innovante »

En conclusion du 3e carrefour technique, Eric Barbedette, directeur général du groupe Actura, a rappelé que le développement de l’innovation faisait partie intégrante du plan stratégique du groupe. « En faisant évoluer Etamines, nous renforçons notre capacité à développer de l’innovation pour devenir une référence dans notre capacité à tester des solutions. Au regard des nouveaux enjeux de marchés, il devient impératif de courir devant, c’est-à-dire d'être en mesure de porter par anticipation des solutions au marché à même de répondre aux attentes sociétales et environnementales, tout en ayant la nécessité de créer de la valeur pour l’agriculteur. »