VNF

Le transport fluvial réinventé

Chargement d'un bateau en céréales. Photo : DR

Chargeurs de céréales et de granulats se sont associés dans le projet Multiregio, pour la construction d’une série de bateaux adaptés au petit gabarit pouvant être assemblés en convoi sur les fleuves et grands canaux.

Les temps de parcours sont allongés

Suite aux mesures de confinement, VNF a réduit l'amplitude horaire d'ouverture des écluses de 7 heures à 17 heures. Photo : C.Lamy-Grandidier/Pixel6TM

Jean-Marc Thomas est le directeur général de la CFNR, Compagnie française de navigation rhénane. Si le trafic fluvial reste normal sur la Moselle et le Rhin, les temps de parcours des bateaux sont allongés du fait d’une restriction des éclusages.

14,4 Mt de produits céréaliers transportés par voie d’eau en 2019

Selon VNF, la filière agroalimentaire constitue le secteur enregistrant la croissance la plus importante en 2019 en matière de transport fluvial de marchandises. CP : S. Seysen/Pixel6TM

En 2019, 56,3 millions de tonnes de marchandises ont été transportées par le transport fluvial, soit une hausse de 9 % du tonnage par rapport à 2018. Ces chiffres ont été annoncés par Voies navigables de France (VNF) dans un communiqué du 24 février.

Un trafic en hausse de 7,1% pour les céréales

Le trafic fluvial pourrait être multiplié par quatre sans risque d’engorgement. Photo : VNF P.Cheuva

Le fluvial a le vent en poupe pour les céréales, mais il doit continuer à réfléchir à l’avenir de son réseau pour rester compétitif face aux transports routiers notamment.

Le trafic fluvial progresse

En 2013, le trafic fluvial de marchandises affiche une hausse de 1%.

En 2013, le trafic fluvial de marchandises affiche une hausse de 1% progressant de 7,2 à 7,9 milliards de t.km (tonne kilomètre, correspondant au déplacement d’une tonne de marchandises sur un kilomètre) selon Voies navigables de France (VNF). Les céréales font partie des filières porteuses.