Val de Gascogne

Premières bennes d'orge livrées

Les premières bennes d’orge ont été livrées chez les coopératives et les négoces. S. Seysen/Pixel6TM

L’arrivée de l’été lance le top départ de la moisson 2020 : les premières bennes d’orge et de colza ont été livrées aux coopératives et aux négoces. Tour d’horizon de cette moisson grâce à Twitter

Ne pas laisser de place à la concurrence sur le maraîchage

Dès sa prise de fonctions en janvier dernier, Jean-Luc Cantaloup s’est lancé dans une étude du marché afin non seulement d’appréhender au mieux les attentes des maraîchers et des semenciers. Photo : DR

Pour cette année 2017, Val de Gascogne a souhaité développer de nouvelles offres commerciales concernant les cultures maraîchères plein champ et porte-graines. Elle a confié à Jean-Luc Cantaloup, ancien technicien et chef de région commerciale en Lomagne, la responsabilité du déploiement de cette nouvelle gamme.

Le groupe comme moteur de l’innovation

L’agriculture de précision permet notamment de gagner du temps, d’optimiser au mieux l’utilisation des intrants, et de bénéficier de plus de confort dans le travail. Photo : C. Milou/Pixel image

Ils sont 17 à s’être investis dans un groupe dédié à l’agriculture de précision ! 17 agriculteurs novices ou déjà expérimentés, mais tous passionnés par le sujet.

Innover pour s'adapter

C'est le bilan de sa troisième année de fonctionnement depuis la fusion qu'a réalisé Val de Gascogne lors de son assemblée générale du 4 décembre. La collecte du groupe s'élève ainsi à 533000 tonnes, dont 5700 en agriculture biologique, un chiffre qui recouvre des disparités de résultats selon les productions (bonnes récoltes en maïs et tournesol, plus mitigées en céréales à paille).

Dépasser les clivages agriculteurs/apiculteurs

la réunion a rassemblé des apiculteurs professionnels et des agriculteurs bio, mais aussi des agriculteurs en système conventionnel. Photo : C. Milou/Pixel image

La coopérative Val de Gascogne, en collaboration avec l’Adam (Association pour le développement de l’apiculture en Midi-Pyrénées), a organisé une rencontre entre apiculteurs et agriculteurs le 19 novembre dernier.

Le concept de biodiversité revisité

"Nous souhaitons communiquer sur le rôle économique des pollinisateurs, sur leur fonction capitale en agriculture et sur les bénéfices qu’ils peuvent apporter sur le rendement", évoque Fabienne Gilot, responsable communication chez Val de Gascogne. Photo : C. Milou / Pixel Image

”Chez Val de Gascogne, lorsque le thème de la biodiversité est abordé auprès des adhérents, c’est de façon très concrète et sous l’angle de la gestion du territoire.

La moisson vue par onze collecteurs

La récolte des orges est quasiment terminée. Certaines régions ont commencé les colzas et les blés.

Où en sont les récoltes d’orge, de colza, et de blé en France? Quels sont les rendements? La qualité est-elle au rendez-vous? La rédaction de Circuits Culture a interrogé onze collecteurs en cette fin de semaine.

Nord

Pixae : démocratiser l’agriculture de précision

Dans le cadre des premiers Trophées des initiatives coopératives, un collectif de coopératives a reçu le Trophée de bronze dans la catégorie Protection de l'environnement. Pixae, c’est un réseau d’intelligence collective porté par dix coopératives agricoles. Son objectif ?

La coopérative privilégie les alliances

Patrick Desangles, Jean-Claude Peyrecave et Didier Boube, respectivement directeur général adjoint, président et directeur général de Val de Gascogne. Crédit photo : J. Simoes / Pixel Image

Lors de l’assemblée générale de Val de Gascogne, qui s’est déroulée le 5 décembre, à Auch (32), Didier Boube, directeur général, a souligné « un contexte difficile avec un faible volume de récoltes, soit 456490 tonnes collectées, dans un contexte de marché baissier, ce qui impacte forcément nos exploitations et donc la coopérative elle-même. » Une situation qui explique la baisse du ch