Thierry Dupont

Se projeter vers 2030

Agnès Duwer et Thierry Dupont ont précisé les contours du projet stratégique Agora 2030. Photo : Agora

Agora affiche un résultat « satisfaisant qui permet de se projeter », indique Agnès Duwer, directrice générale d’Agora lors du point presse du 14 décembre. Sur l’exercice 2020-2021, le chiffre d’affaires est de 265 M€. L’EBE est de 7 M€ et le résultat net de 3 M€.

« Seine-Nord sera un axe majeur des flux logistiques de céréales »

« Avec notamment la mise en place de zones à faible émission, il est de plus en plus difficile pour les camions de venir en masse jusqu’à nos silos et c’est peut-être ça qui rendra le grand gabarit incontournable », indique Thierry Dupont. © Agora

Pour préparer l’arrivée du futur canal Seine-Nord, et profiter au mieux du transport fluvial à grand gabarit, la coopérative Agora envisage la création d’un nouveau silo embranché sur le grand gabarit à Sermaize, et participe avec d’autres coopératives à la conception d’un silo à Languevoisin.

Une édition 100 % numérique et un concept ouvert aux coopératives

« L’idée de fond reste la même : mettre en lumière nos métiers, celui d’agriculteur, ceux de la coopérative, parler des innovations », évoque Thierry Dupont, président d'Agora. Photo : Agora

Agora lance la quatrième édition de l’Agora des collèges avec une version 100 % numérique. La coopérative va à la rencontre des jeunes générations afin de mettre en lumière le rôle des agriculteurs. Les dirigeants ont la volonté d’ouvrir ce concept au-delà du périmètre de la coopérative afin de réunir davantage d’agricurieux.

Aborder sereinement son changement de modèle

Thierry Dupont (à gauche) et Jean-Xavier Mullie, respectivement président et directeur d’Agora ont expliqué lors d’un point presse, qui s'est tenu avant leur AG du 12 décembre, leur changement de modèle économique. Photo : S.bot/ATC

Grâce à ses bons résultats, Agora revoit son modèle économique et envisage sereinement ce changement. La coopérative prévoit de baisser de 10% la marge sur les phyto, ce qui correspond au montant de son résultat net. Agora accompagnera ses adhérents pour diminuer leur recours aux produits phyto. Elle a dissocié le conseil du produit.

Pas de fusion mais des partenariats renforcés

Suite à des rumeurs qui circulaient sur un éventuel projet de fusion avorté entre Agora et Valfrance, Thierry Dupont, président d’Agora répond qu’il n’en a jamais été question. Photo : S.Bot/ATC

Suite à des rumeurs qui circulaient dans la campagne des Hauts-de-France sur un éventuel projet de fusion avorté entre Agora et Valfrance, Thierry Dupont, président d’Agora, répond :

Transmettre la passion du métier d’agriculteur aux 750 Agricurieux

Plus de 700 participants ont répondu présent à la dernière étape de l’Agora des collèges qui s’est déroulée le 8 juin dernier à la soirée des Agricurieux. CP : DR

Clap de fin pour l’Agora des collèges avec la journée des Agricurieux. Après une année scolaire où collégiens, salariés et adhérents de la coopérative ont beaucoup échangé ensemble, tout le monde s’est donné rendez-vous le

« Résister à la tempête grâce aux fonds propres »

Agora a surmonté la tempête de 2016 grâce à ses fonds propres importants et à des économies. C’est ce qu’ont expliqué Jean-Xavier Mullie (à gauche), directeur général d'Agora, et Thierry Dupont, président d'Agora. ©S.Bot/Pixel Image

«Rendez-vous en terre inconnue», c’est ainsi qu’a nommé Jean-Xavier Mullie, directeur général d’Agora, lors de l’assemblée générale du 12 décembre, le bilan de l’exercice 2016-2017.

La modernisation de ses silos se termine

Le site de Roye-sur-Matz a été complètement rénové.

Avec la modernisation du silo de Roye-sur-Matz, qui a demandé deux ans de travaux, la coopérative Agora possède l’un des outils les plus modernes.

« Être serein malgré la conjoncture »

Les années se suivent et ne se ressemblent pas ! Après une campagne 2015-2016 record pour Sénalia, l’opérateur portuaire de Rouen s’attend à un très fort recul de son activité pour 2016-2017. Mais pas question de céder au pessimisme.

Faire de la chaîne logistique un support

Le plan d'investissement 2012-2018 de 50 millions d'euros a notamment permis, en 2015, le remplacement et l'installation de nouveaux portiques de déchargement. La capacité totale d'exécution est portée à 10000 tonnes par jour. Photo : Sénalia

Le 8 janvier, Sénalia tenait sa réunion d’information annuelle sur la dernière campagne écoulée. Une campagne 2014-2015 qui pourrait se résumer de la manière suivante : « Le pire n’est jamais sûr », dixit Thierry Dupont, réélu président de Sénalia à l’issue de l’assemblée générale.

Des investissements et des décisions exceptionnels

Richard Thiollet, directeur administratif et financier, Thierry Dupont, président, et Jean-Xavier Mullie, directeur général d’Agora. Photo : A. Cotens/Pixel image

Dès la fin de la moisson 2014, le conseil d’administration d’Agora, coopérative de l’Oise, a pris certaines décisions financières pour pallier des problèmes de qualité des céréales et des prix relativement bas.

Cultiver le pragmatisme

Pour mieux intégrer ces silos dans le paysage de l'agglomération de Rouen, Sénalia poursuit ses travaux d'embellissement des silos, dans le cadre du projet silographe.

Pour la campagne 2013-2014 Sénalia affiche un CA de 35 millions d’euros, en hausse de 10%. 50% de ce CA proviennent de l’activité céréales et l’autre moitié des activités de diversification (trituration, bio-éthanol, sucre, engrais, cacao).