terrena

L’année 2016 pèse sur le résultat

Terrena a présenté ses résultats à la presse : de gauche à droite Olivier Miaux, directeur administratif et financier, Maxime Vandoni, directeur général et Hubert Garaud, président. © M.-D. Guihard/Pixel Image

Les conditions climatiques difficiles et la volatilité des prix ont affecté le groupe coopératif Terrena sans toutefois entamer ses ambitions de développer le concept de Nouvelle Agriculture et le commerce international.

De mémoire de collecteur, « la plus mauvaise année »

Les opérateurs des régions Pays de la Loire et Poitou-Charentes parlent d'une moisson 2016 à oublier. À l'exception du colza, les rendements sur céréales à paille sont en forte baisse et hétérogènes. Photo : Prudkov-Fotolia

Alors que les récoltes sont bien avancées dans les régions Pays de la Loire et Poitou-Charentes, les constats sont unanimes.

« Jamais la collecte n’aura été aussi compliquée sur les 30 dernières que j’ai vécues », commente Olivier Cailleau à la direction du métier grain de Terrena.

LVVD fait le plein d’innovations pour ses 10 ans

À gauche, Benjamin Grellier, responsable marketing et amélioration LVVD, et à droite, Philippe Serrault, directeur LVVD, pour les 10 ans de l’entreprise. Photos : O.Lévêque/Pixel Image

Dix ans déjà pour LVVD (Loire viti-vini distribution). Le 30 juin, l’entreprise filiale du groupe Terrena fêtait ses dix ans, sur son site de Mazé, en Maine-et-Loire, rassemblant près de 600 personnes.

L'inexorable progression de Terrena

Maxime Vandoni et Hubert Garaud, respectivement directeur et président de Terrena. Photo : N. Tiers/Pixel image

Le groupe coopératif Terrena a poursuivi en 2015 son inexorable progression, atteignant un chiffre d'affaires de 5 milliards d'euros, en hausse de 7,2%.

Le syndicat demande des comptes à Terrena

Vendredi 25 mars, 50 membres de la Coordination rurale sont allés échanger avec les responsables de Terrena, sur ses orientations et la crise agricole. Photo : Coordination rurale

Vendredi dernier, la Coordination rurale (CR) a été reçue par les dirigeants de Terrena. Le syndicat agricole souhaitait en effet faire le point avec le groupe coopératif sur ses positions et orientations, notamment en cette période de crise.

Terrena veut séduire le grand public

À gauche, Daniel Frappreau, éleveur bovin adhérent Terrena, et à droite, Christophe Couroussé, directeur marketing Terrena, lors du Salon de l’agriculture 2016. Photo : O.Lévêque/Pixel Image

Avec son stand de 240 m² dans le hall 1, animé par près d’une centaine d’agriculteurs adhérents sur les neuf jours, la coopérative Terrena souhaite toucher le grand public au Salon de l’agriculture. L’objectif est de présenter sa démarche Nouvelle Agriculture, à laquelle elle espère convertir la moitié de sa production d’ici dix ans.

Une année « correcte » dans un contexte difficile

De gauche à droite : Michel Prugue, président du groupe coopératif Maïsadour, Thierry Zurcher, directeur général, et Philippe Carré, directeur général adjoint du groupe et directeur général de MVVH. Photos : Maïsadour et R. Poissonnet

Lors de l'assemblée générale du groupe coopératif Maïsadour, Thierry Zurcher, directeur général, a considéré que l'exercice 2014-2015 pour les activités agricoles était "correct".

La moisson vue par onze collecteurs

La récolte des orges est quasiment terminée. Certaines régions ont commencé les colzas et les blés.

Où en sont les récoltes d’orge, de colza, et de blé en France? Quels sont les rendements? La qualité est-elle au rendez-vous? La rédaction de Circuits Culture a interrogé onze collecteurs en cette fin de semaine.

Nord

Le développement accélère grâce aux bons résultats

Maxime Vandoni et Hubert Garaud, directeur et président de Terrena. Photo N. Tiers/Pixel image

Le groupe Terrena a annoncé un chiffre d'affaires consolidé de 4,7 milliards d'euros pour l'exercice 2014, en hausse de 0,3%. Mais ce sont surtout l'excédent brut d'exploitation (119,4 millions d'euros) et le résultat net consolidé (22,1 millions d'euros) qui sont en forte progression, respectivement de +30,1% et +32,6%.