Ternovéo

Le futur vin commercialisé par Ternoveo en juin prochain se prépare

À gauche, Laurent Sellié, agriculteur dont la parcelle de 3,8 ha de vigne a été récoltés ce 28 septembre, aux côtés de Xavier Harlé, DG de Ternoveo. Photo : S.Bot/Média et Agriculture

Produire du vin dans les Hauts-de-France, c’est le pari que s’est lancé Ternoveo il y a 4 ans. Ce 28 septembre, l’heure des premières vendanges a sonné. Le raisin des 17 ha de vigne alimentera le chai de Ternoveo afin de fabriquer le vin blanc qui sera commercialisé en juin 2023. Deux œnologues et maîtres de chai ont été embauchés pour mener à bien ce projet.

Des rendements très hétérogènes chez Ternoveo

Au 28 juillet, 95% de la récolte est réalisée chez Ternoveo. © S.Bot/Média et Agriculture

Les conditions météorologiques ont permis une récolte très précoce et rapide sur la zone de collecte de Ternoveo. Cette année, les rendements sont très hétérogènes selon le secteur géographique.

Un objectif d’une dizaine de robots Farmdroïd commercialisés par an

De gauche à droite : Frédéric Hazan, Jean-Baptiste Joos, Jean-Louis Proust, Denis Faidherbe et Gabriel Delory ont présenté, à la presse le 17 mai, le robot Farmdroïd commercialisé par Advitam Machinisme. Photo : S.Bot/Média et Agriculture

Le Groupe Advitam s’est appuyé sur les synergies entre les différents pôles du groupe, Advitam Machinisme, Unéal et Ternoveo pour commercialiser le robot Farmdroïd auprès des agriculteurs. Ce sont les concessionnaires de Casa Service Machine qui réalisent les ventes. À ce jour, trois robots ont déjà été commercialisés.

Les robots Naïo et Farmdroïd expérimentés pour être commercialisés

Les expérimentations des robots Naïo et Farmdroïd (photo) sont en cours et doivent permettre de définir le bon modèle économique pour l'agriculteur. Photo : groupe Advitam

Le groupe Advitam s’est associé à Naïo Technologies et à Farmdroïd (danois) afin de constituer son offre en robotique. Conscient que la robotique est un marché un plein essor et qu’il présente des enjeux sociaux et environnementaux essentiels à une transition agricole réussie, le groupe Advitam a lancé un projet en ce sens.

Pari réussi pour le changement de modèle économique

Les dirigeants d’Unéal se sont félicités des bons résultats de la coopérative malgré le changement de modèle économique amorcé en 2019. Photo : Unéal

Lors du point presse en visioconférence du 8 décembre dernier, les dirigeants d’Unéal se sont félicités des bons résultats de la coopérative malgré le changement de modèle économique amorcé en 2019. La marge des produits phyto a baissé de 37 %. Toutefois, la coopérative réalise un résultat net de 9,4 M€ grâce à la facturation des services et à une bonne collecte 2019.

Créer de nouvelles filières dans les Hauts-de-France

Une miellerie a été installée dans le bâtiment d’un silo de Ternoveo situé dans le Pas-de-Calais. Photos : Ternoveo

En juin 2019, Ternoveo annonçait le lancement de nouvelles productions : 130 hectares de pois chiche et l’implantation de 150 ruches en 2019, et 16 hectares de vigne en 2020. Un an après, où en sont ces projets ? Quel est le mode de commercialisation de ces productions ? Et quel est le retour pour l’agriculteur ?

Un million de bouteilles de vin blanc commercialisées d’ici 5 ans

16 ha de vigne seront implantés chez dix agriculteurs clients de Ternoveo à partir du 4 mai dans l’Aisne, le Pas-de-Calais et la Somme. Photo : Pépinières Guillaume-Charles Collet

Ternoveo lance une filière viti-vinicole dans les Hauts-de-France : production d’un vin de qualité et commercialisation aux habitants des Hauts-de-France. Le négoce investira un million d’euros sur cinq ans. Il mise sur l’implantation de 200 ha de vigne d’ici cinq ans.

Sensibiliser aux changements économiques

« Les hommes sont importants dans notre développement, indique Xavier Harlé. Nous sommes passés de 45 TC lors de la création de Ternoveo il y a six ans à 55 à ce jour. » CP : S.Bot/ATC

Lors des Expertises, qui se sont déroulées le 14 juin à Crèvecœur-sur-Escaut (Nord) et qui ont rassemblé près de 400 personnes, Xavier Harlé, directeur général de Ternoveo, est revenu sur les dossiers stratégiques pour le négoce : séparation de la vente et du conseil phyto, pépinières de jeunes, conséquences de la grève SNCF sur le transpo

Lancement d’un site e-business en octobre

Ternoveo s’est organisé en mode start-up via une cellule virtuelle composée de 4 personnes : Léa Boisleux, Delphine Probin, Xavier Harlé et François Leveque. © S.Bot/Pixel Image

Ternoclic, le site e-business de Ternoveo, sera ouvert fin octobre. Tout agriculteur situé au Nord de Paris pourra commander via ce site. L’objectif de ce négoce est d’accompagner les agriculteurs dans la valorisation de leurs productions.

Du champ à l’expédition directement

Un transbordeur implique beaucoup d’anticipation en début de campagne et des échanges constants avec le responsable logistique durant la saison. Photo : Photo  : M. Lecourtier/Pixel image

Le transbordeur a plusieurs avantages. Il ne ralentit pas le chantier de récolte, préserve le sol contrairement à une benne, et permet, sous réserve de débit suffisant, de remplir rapidement un camion. Camion qui peut alors vider directement dans un silo d’expédition.

La moisson vue par onze collecteurs

La récolte des orges est quasiment terminée. Certaines régions ont commencé les colzas et les blés.

Où en sont les récoltes d’orge, de colza, et de blé en France? Quels sont les rendements? La qualité est-elle au rendez-vous? La rédaction de Circuits Culture a interrogé onze collecteurs en cette fin de semaine.

Nord