Tereos

Encore plus de sucre demain à Connantre

Une fois diffusées, les betteraves, se sont transformées en pulpes qu’il convient de sécher avant d’utiliser dans l’alimentation animale. Photo : M. Lecourtier/Média&Agriculture

L’ouverture de la sucrerie de Connantre (pour une visite) était l’occasion de rappeler que l'un collaborateur de cette usine soutient l’activité directe et indirecte de 10,4 emplois localement. À raison de 226 équivalents temps plein, le calcul est vite fait.

Allonger la durée des campagnes

Francis Bazelaire, du service agronomique de Tereos, met en place et supervise les essais de semis sous bâche des betteraves. Photo : Mathieu LECOURTIER/Pixel6TM

Depuis quelques années, la filière betteravière s’intéresse à la pratique du semis sous bâche, qu’elle met à l’épreuve depuis peu. Encore loin d’être appliquée en routine, Tereos a cependant obtenu des résultats plutôt encourageants pour les planteurs et pour la filière tout entière.

200 ha de betteraves bio transformées pour la campagne 2019-2020

Tereos a présenté, sur l’exploitation d’Arnaud et Sylvain Bailleul (à gauche) à Troisvaux (62), l’une des premières parcelles de betteraves bio qui seront transformées en sucre bio à l’usine d’Attin. Photo : Tereos

Après la conduite d’essais agronomiques et industriels l’an passé, Tereos s’est associé parmi ses coopérateurs à une trentaine d’agriculteurs bio et en conversion, qui ont semé près de 200 hectares de betteraves. Leurs betteraves bio seront livrées et transformées à la sucrerie d’Attin (62) dès le démarrage de la prochaine campagne en septembre 2019.

Tereos a battu des records de production

Alexis Duval, président du directoire de Tereos, a déclaré que trois défis majeurs étaient à relever  : la compétitivité, limiter la volatilité des prix, et s’adapter à la demande des consommateurs. CP : Tereos

Le groupe coopératif a réalisé plus de cinq milliards d’euros de chiffres d’affaires grâce à une production de sucre record et une croissance forte dans les activités amidonnières.

Chiffre d’affaires en hausse grâce au négoce international

Thierry Lecomte et Alexis Duval, respectivement président du conseil de surveillance et président du directoire de Tereos ont présenté les résultats annuels 2016-2017. © Jacques Grison

Tereos affiche une amélioration de tous ses indicateurs d’activité et de rentabilité, après deux années de dégradation forte des prix du sucre au niveau européen et mondial. Le chiffre d’affaires est en hausse de près de 15% et l’EBITDA ajusté du groupe en hausse de 38%. Le résultat net consolidé s’élève à 107 millions d’euros.

Le robot d’Ecorobotix en test

Tereos expérimente actuellement à Chevrières (60), Marquion (62) et Connantre (51) un robot de désherbage testé en collaboration avec la société Ecorobotix. Photo : DR

Dans le cadre du 3e Carrefour de l’innovation qui s’est déroulé ce 31 mai à Marquion (62), Tereos a présenté plusieurs innovations agronomiques.

Tereos lance le "Sauté végétal"

« L’inauguration de ce pilote industriel est une étape importante dans les développements que Tereos mène dans le secteur des protéines végétales », a déclaré Alexis Duval, président du directoire de Tereos, en présence du secrétaire d'État Christophe Sirugue. Photo : DR

Mardi 28 février à Marckolsheim (Bas-Rhin), Alexis Duval, président du directoire de Tereos, a inauguré en présence de Christophe Sirugue, secrétaire d’État chargé de l’Industrie, une unité pilote pour la production d’aliments à base de protéines végétales.

Gagner en compétitivité dès la fin des quotas

Lors de la campagne 2016, les neuf sucreries de Tereos vont transformer 15 millions de tonnes de betteraves, récoltées sur une surface de 180000 hectares. Photo : Agata Kowalczyk-Fotolia
À moins d’un an de la fin des quotas sucriers, Tereos présente ses innovations agronomiques pour gagner en compétitivité et assurer une bonne rémunération après 2017.

Exercice marqué par un marché du sucre dégradé

Alexis Duval, président du directoire et Thierry Lecomte, président du conseil de surveillance de Tereos ont présenté les résultats annuels du groupe coopératif sucrier. Photo : S.Bot/Pixel image

L’exercice 2014-2015 de Tereos est marqué par des niveaux de prix du sucre historiquement bas. Cependant le groupe coopératif ne prévoit pas de marge opérationnelle négative pour 2015-2016. Il compte sur la montée en puissance de ses activités à l’international et à ses plans de performance mis en place depuis plusieurs années.