stockage

C’est reparti pour 100 ans

Pour accompagner le développement des filières, la SAS Bresson est en réflexion pour investir dans les deux ans qui viennent dans des capacités de stockage supplémentaires. © JL Petit

La SAS Bresson, négoce familial implanté à Saulon-la-Chapelle en Côte-d’Or, a fêté en 2020 ses 100 ans.

Piloter la ventilation des silos grâce aux données météo

Les coopératives et les négoces peuvent utiliser l’outil FarmViz pour leurs installations mais également diffuser les solutions à leurs agriculteurs adhérents ou clients. CP : DR

La start-up FarmViz propose des outils afin d’optimiser la ventilation des silos. Grâce au pack sérénité, l’utilisateur reçoit un SMS une heure avant le créneau de ventilation. La technologie repose sur la collecte de données, notamment la météo.

Nouveau silo au Vernet : « Un emplacement stratégique »

Avec une capacité de 1600 tonnes, le silo réceptionne 8 espèces différentes simultanément. Un agrandissement est prévu pour atteindre 10000 tonnes d’ici 2 ans. Photo : Arterris

Le nouveau silo d’Arterris, situé au Vernet en Haute-Garonne, dispose d’une capacité de stockage de 1600 tonnes. D’ici à 2 ans, le groupe coopératif envisage de l’agrandir pour atteindre 10000 tonnes.

Arterris a inauguré début avril son nouveau site du Vernet (31) en présence d’une cinquantaine d’adhérents.

13 000 tonnes supplémentaires pour le silo de La Rochelle

La capacité de stockage du silo Terre Atlantique de La Rochelle avoisine désormais les 25000 tonnes. Photo : Terre Atlantique

La coopérative Terre Atlantique (136 millions d’euros de chiffre d’affaires, 415000 tonnes de collecte), inaugurait ce matin l’extension de son silo de La Rochelle (Charente-Maritime).

Les coûts logistiques évoluent en marge producteurs

Didier Boyet, directeur exploitation (à gauche), et Jean-Olivier Lhuissier,  directeur des activités agricoles, devant le nouveau silo de Vivescia à Sommesous. Photo : M. Lecourtier/Pixel image

Plus que réduire les coûts logistiques, Vivescia souhaite les transformer en marge supplémentaire pour les agriculteurs. La coopérative les incite donc au stockage et au recentrage.

30 ans de développement continu

Médéric Brunet, président d’Océrail 79, également président de l’Union 3A et directeur de la coopérative Sèvre et Belle (à gauche), et Lionel Poque, directeur d’Océrail depuis mai 2013, aux 30 ans d’Océrail 79. Photo : O.Lévêque/Pixel Image

Vendredi 20 novembre à La Crèche, à côté de Niort (Deux-Sèvres), le GIE Océrail fêtait ses 30 ans. Fédérant six négociants, trois coopératives et un grossiste, avec une capacité de stockage de 105000 tonnes, Océrail entend poursuivre son développement, comme base arrière du silo portuaire de La Rochelle.

Osiris : moins d’énergie pour conserver des grains

En phase de stockage, le séchage et le refroidissement permettent de diminuer les risques de détérioration des céréales. Photo : Fotolia

Le séchage des céréales : une étape indispensable mais énergivore. Pour répondre à cet enjeu, Services Coop de France lance le projet Osiris et vise une réduction de 30% de la consommation énergétique et des émissions de gaz à effet de serre.