Sénalia

La reprise après la crise

La campagne 2016/2017 restera dans les mémoires par son triste record pour l’opérateur rouennais Sénalia. Seulement 4,9 millions de tonnes de marchandises manutentionnées, contre 8,5 millions de tonnes sur la campagne précédente. ©H.SAUVAGE/Pixagri

Sénalia tenait son AG annuelle le 12 janvier 2018, au palais Brogniard à Paris. L’occasion pour le groupe de revenir sur une campagne devenue tristement célèbre pour l’agriculture française. En volume, l’activité de l’opérateur a reculé de 43%.

« Être serein malgré la conjoncture »

Les années se suivent et ne se ressemblent pas ! Après une campagne 2015-2016 record pour Sénalia, l’opérateur portuaire de Rouen s’attend à un très fort recul de son activité pour 2016-2017. Mais pas question de céder au pessimisme.

Les navettes partagées tirent le flux

Le groupe Sénalia vise une réduction du transport routier pour ses modes d’approche de livraison. L’organisation de navettes partagées entre plusieurs OS lui permet d’augmenter la part du ferroviaire et du fluvial, mais aussi de tirer les flux vers ses infrastructures portuaires.

Faire de la chaîne logistique un support

Le plan d'investissement 2012-2018 de 50 millions d'euros a notamment permis, en 2015, le remplacement et l'installation de nouveaux portiques de déchargement. La capacité totale d'exécution est portée à 10000 tonnes par jour. Photo : Sénalia

Le 8 janvier, Sénalia tenait sa réunion d’information annuelle sur la dernière campagne écoulée. Une campagne 2014-2015 qui pourrait se résumer de la manière suivante : « Le pire n’est jamais sûr », dixit Thierry Dupont, réélu président de Sénalia à l’issue de l’assemblée générale.

Créer une image d’entreprise, gagner en visibilité

« Maintenant je ne vais plus chercher l’information, celle-ci vient à moi directement. » Photo : DR

Circuits Culture a interrogé des e-influenceurs agricoles pour son numéro de juillet/août/septembre 2015 sur les réseaux sociaux. Voici le témoignage de Madina Benoumhani, alias @SILO76, assistante administrative chez Sénalia.

Cultiver le pragmatisme

Pour mieux intégrer ces silos dans le paysage de l'agglomération de Rouen, Sénalia poursuit ses travaux d'embellissement des silos, dans le cadre du projet silographe.

Pour la campagne 2013-2014 Sénalia affiche un CA de 35 millions d’euros, en hausse de 10%. 50% de ce CA proviennent de l’activité céréales et l’autre moitié des activités de diversification (trituration, bio-éthanol, sucre, engrais, cacao).