Régis Serres

Mieux structurer les filières

Régis Serres et Jacques Logie ont présenté des résultats en croissance pour le groupe Arterris. ©F.Roussel/Pixel Image

Porté à 870 millions d’euros, le chiffre d’affaires consolidé du groupe Arterris a augmenté de 15% sur un an. Jacques Logie, directeur général précise que les fonds propres (199M€) ont suivi la courbe du chiffre d’affaires en 2017. La capacité d’autofinancement (19,4M€) a augmenté de plus de 4M€ sur le dernier exercice.

Un plan de réorganisation sur 3 ans

Régis Serres et Jacques Logie face à des difficultés mais avec des perspectives d’avenir annoncées. Photo : N.Heyberger/Pixel image

Malgré un résultat net en baisse de 22%, le nouveau groupe Arterris - Sud Céréales affiche ses ambitions. L’entreprise veut s’appuyer sur un plan de restructuration et sur une croissance externe pour créer un maximum de valeur ajoutée pour ses adhérents. Elle vise ainsi à regagner de la compétitivité.

 

La coopérative dit oui à la fusion avec Arterris

Régis Serres, président d'Arterris, et Michel Pontier, président de Sud Céréales. Photo : A.Bressolier/Pixel Image

« Cette assemblée générale est importante. C’est pour moi la première en tant que président et, si tout se passe bien, ça sera sûrement la dernière ! »

Trois acquisitions pour créer un leader en ovin

Arterris souhaite créer un leader en ovin en structurant ce marché et ainsi capter de la valeur pour ses adhérents. Photo : S.Bot/Pixel image

Le groupe Arterris acquiert trois structures dans les secteurs ovin et bovin : Dufour Sisteron, Ovimpex et Ovimpex Distribution. La nouvelle structure, Arterris Vision, commercialisera 1,5 million d’agneaux, soit 15% de la consommation française. L’ambition du groupe coopératif est de créer un leader en ovin.

Arterris mise sur la croissance

Régis Serres et Jacques Logie ont présenté la stratégie de développement d'Arterris. Photo : C. Milou/Pixel image

Le groupe Arterris a exposé son projet stratégique d’entreprise pour la période 2015-2025.