Protection des plantes

335 millions d’euros de chiffre d’affaires d’ici cinq ans

Jean-Philippe Legendre, directeur de Corteva Agriscience France, entouré de ses collaborateurs. CP : DR

La division Agriculture de Dow et Dupont, Corteva Agriscience™ affiche ses ambitions sur le marché français : l’entreprise souhaite augmenter de plus de 40 % son chiffre d’affaires d’ici cinq ans, afin d’atteindre 335 millions d’euros.

Un investissement de 12 M€ pour la production d’anti-limace

De Sangosse souhaite occuper 30 % de part de marché du biocontrôle en France d'ici cinq ans.

De Sangosse investit dans un nouveau bâtiment de production d’anti-limace. Le nouveau site, basé à Pont-du-Casse dans le Lot-et-Garonne, sera inauguré en juin 2019. « L’investissement global de ce projet se chiffre à 12 millions d’euros », annonce Nicolas Fillon.

Viser 20 % de parts de marché en semences de céréales

« Syngenta attend les premiers produits issus de la collaboration avec DSM en cultures spécialisées et grandes cultures pour une mise en marché en France après 2024 », souligne Bruno Baranne. Photo : S.Bot/ATC

En semences, Syngenta détient 14 % des parts de marché en céréales. La firme compte atteindre 20 % en 2023. En protection des plantes, la part de marché de Syngenta est de 21 %. La firme espère atteindre rapidement 23 % avec 10 % en biocontrôle.