produits biosourcés

« De belles perspectives d’innovation en solutions phyto »

« Pour exister en Europe sur le marché phytopharmaceutique, il faut dépasser un seuil de chiffre d’affaires de 500 voire 600 millions d’euros », évoque Dirk Putteman. Photo : N.Ternois/Pixel image

Alors que la mondialisation et la concentration de la filière phytopharmaceutique s’accélèrent (Bayer vient de racheter Monsanto, Syngenta est repris par ChemChina, projet de fusion entre Dow et Dupont), Belchim Crop Protection entend rester au moins pour les 20 prochaines années une entreprise majoritairement familiale, créée il y a 30 an