Noriap

Noriap partenaire du projet TerrHa 2040 porté par Ÿnsect

Barbara Pompili, Julien Denormandie, et Cédric O étaient présents à l’inauguration de la 3e unité de production ŸnFarm dans la métropole amiénoise. Photo : H.Sauvage/Média et Agriculture

Ce 6 mai, Ÿnsect, le leader mondial de la production d’ingrédients naturels à base d’insectes, a inauguré sa troisième unité de production ŸnFarm dans la métropole amiénoise, au cœur du département de la Somme. Pas moins de trois ministres ont fait le déplacement pour l’occasion, Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique, Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, et Cédric O, secrétaire d’État chargé de la Transition numérique.

La carotte au menu de la diversification

« Lors de l’AG, nous allons faire voter une nouvelle résolution sur l’abondement des intérêts aux parts des dividendes issus de filiales », souligne Damien François. Photo : Noriap

Avec les mesures sanitaires liées à la Covid-19, les assemblées de section de Noriap se sont déroulées en distanciel. L’occasion pour la coopérative de tester un nouveau format, dont les retours des adhérents ont été positifs. Les dirigeants ont présenté le bilan de l’exercice 2019-2020 ainsi que leurs perspectives. La coopérative se lance dans une nouvelle production : la carotte, avec la création d’une organisation de producteurs de légumes.

Noriap : de bons rendements et une bonne qualité des blés

En blé, le rendement estimé est pour l’instant de 89 q chez Noriap. Le taux de protéines moyen est de 11,2%. Photo : S.Bot/Média et Agriculture

En ce moment, 80 000 tonnes rentrent tous les jours dans les silos du groupe Noriap tous produits confondus. Pour Philippe Florentin, les points positifs de cette moisson sont le très bon PS des blés et les conditions d’humidité dans lesquelles se déroule la moisson.

« Soyez un peuple debout »

Jacques Legros. CP : Noriap.

Présentateur du journal de 13 heures de TF1, Jacques Legros était l’invité d’honneurde l’assemblée générale de la coopérative Noriap. Il s’est livré à son exercice favori : présenter un journal agricole avec un angle positif pour tordre le cou à tous ceux qui jouent les oiseaux de mauvais augure.

« Renforcer notre résilience par une stratégie de diversification »

« Chaque nouveau projet doit rapidement devenir autonome financièrement pour développer la résilience du groupe. Ces projets doivent également être en lien avec l’agriculture régionale », souligne Damien François. CP : S.Bot/Média et Agriculture.

Damien François vient d’être nommé directeur général du groupe Noriap. Son ambition est de mettre en place le nouveau projet d’entreprise, et de poursuivre la stratégie de diversification initiée par son prédécesseur, Martin Migonney. Le groupe entend mettre en place une stratégie partenariale, chaque fois que cela sera possible.

Un projet de plateforme sur le canal Seine-Nord Europe

CP : VNF.

Le fluvial et le ferroviaire sont importants pour Noriap, qui porte aussi le projet d’une plateforme dédiée au vrac et aux pondéreux sur son site de Languevoisin, situé sur le tracé du futur canal Seine-Nord Europe.

Un premier bilan positif de l’adhésion à Noriap

Le processus d’adhésion entre La Flandre et Noriap, effectif depuis le 1er janvier 2019, contrarie la comparaison et les analyses des produits et des charges entre les exercices.

L’assemblée générale de la coopérative La Flandre le 4 décembre 2019 a été l’occasion de présenter un premier bilan positif du rapprochement avec Noriap.

Une nouvelle plateforme de distribution de 33 000 m² pour juillet 2020

Le bâtiment, baptisé « Atoutime », d’une capacité de 33 000 m2 sera livré en juillet 2020. CP : DR.

Avec un réseau de jardineries ayant augmenté de plus de 50 % en dix ans, passant de 74 à 160 magasins livrés, le groupe Advitam s’est associé aux coopératives partenaires EMC2, NatUp, Noriap et InVivo Retail pour créer une nouvelle plateforme de distribution.

Une nouvelle station de semences haut de gamme

La nouvelle station de semences d’Exelience est en test industriel depuis mi-mars. Photo : S.Bot/ATC

Après 18 mois de travaux, la station de semences Exelience, située à Avesnes-Lès-Bapaume (62), sera opérationnelle pour la prochaine campagne d’automne qui démarrera à la moisson. La station bénéficie d’équipements de triage et de protection de la graine dernière génération.

Un investissement de 30 M€

Les dirigeants du groupe Advitam, Natup, Noriap et Semences de France ont inauguré la nouvelle station de semences Exelience située à Avesnes-lès-Bapaume (62). Photo : S.Bot/ATC

Ce 15 mai, les dirigeants du groupe Advitam, Natup, Noriap et Semences de France ont inauguré la nouvelle station de semences Exelience, située à Avesnes-lès-Bapaume (62), en présence des élus, Marie-Sophie Lesne, vice-présidente des Hauts-de-France à l'agriculture, Sophie Merlier, conseillère régionale, Jean-Jacques Cottel, maire de Bapaume, et Bernard Doboeuf, maire d’Avesnes-Lès-Bapaume.

La coopérative continue son rapprochement avec Noriap

« Même si nous sommes un petit ''bout de chou'' par rapport à Noriap, nous sommes entendus et respectés », estime Francis Hennebert, président de La Flandre. Photo : Lucie Debuire

Lors de son assemblée générale extraordinaire du 4 décembre, les adhérents ont voté l’arrivée de la coopérative Noriap dans le capital de La Flandre. Depuis 2014, les deux coopératives ne cessent de se rapprocher.

MAJ le 07/12/2018

Céréales : pérenniser l’export via Dunkerque

La démarche qualité régionale objectif export initiée par Nord Céréales a comme objectif de trouver de nouvelles destinations pour l’export et notamment des marchés privés. © S.Bot/Pixel Image

Depuis 2013, Nord Céréales, située au port de Dunkerque, monte en puissance avec de nouveaux marchés comme la Chine. La Sica affiche un record de 3,2 Mt exportées sur 2015-2016. Cela a été possible grâce à la prise en compte des critères qualitatifs par les agriculteurs et par les OS des Hauts-de-France.

Conforter la gamme semences avec LG Vision Céréales

LG Vision Céréales est en déploiement chez Noriap. Dix personnes ont été formées le 1er février.

Noriap mise sur LG Vision Céréales pour corréler la collecte et les débouchés. Grâce à cet outil, les responsables de la coopérative choisiront les variétés à proposer à leur gamme semences et organiseront leur plan moisson selon les besoins des clients.

« Un management responsable pour un résultat net positif »

« Grâce à un plan de réduction de charges, La Flandre a terminé son exercice à l’équilibre », se sont félicités Francis Hennebert et Didier Vereecke, respectivement président et directeur. Photo : S.Bot/Pixel Image

MAJ le 08/12/2017

Les rendements de céréales en 2016 historiquement bas ont surpris les collecteurs. La Flandre a vu sa collecte diminuer de 30%. Comment la coopérative a-t-elle passé ce cap difficile ?

Trois challenges lancés à des start-up et PME

Le projet porté par Noriap a pour objectif de développer un outil ou une combinaison d’outils afin d’anticiper les évolutions des cultures du blé. Photo : Rzoze19-Fotolia

Axéréal et Noriap lancent un appel à challenges destiné aux start-up et PME pour la réalisation de trois projets. Les lauréats disposeront de 12 mois pour mener à terme leur challenge. Cette démarche est à l'initiative de DataPoC et s’inscrit dans les Challenges numériques mis en place dans le cadre du programme d’investissements d’avenir.

L’équité existe-t-elle encore dans votre coop ?

La gestion de l’équité paraît plus facile à maîtriser dans les petites structures. Dans les plus grosses, le distributeur doit imaginer une véritable stratégie pour y parvenir. Photo : Sonja Janson-Fotolia

Pour certaines structures, l’égalité de traitement revient à de l’équité. Pour d’autres, le contexte oblige à faire évoluer cette notion déjà très ancienne.

L’équité de traitement reste toujours un sujet très stratégique dans la relation d’une coopérative avec ses adhérents.

Quelles sont les conséquences dans la distribution agricole ?

Le bilan comptable ne sera fait qu’en fin d’année, mais d’ores et déjà, l’année 2016 devrait faire perdre quelques plumes à certains. Photo : Fabio Balbi-Fotolia

Si un point fait l’unanimité parmi les responsables de la distribution agricole, c’est bien celui qui anticipe une accélération de la concentration de la distribution induite par la crise de 2016.