moisson 2016

20 à 30 % de rendements en moins

Un recul important des rendements en blé, mais un taux de protéines très importants marquent cette moisson 2016. Photo : DR

Au 21 juillet, la moisson est bien entamée dans l’Hexagone. En Champagne-Ardenne comme dans le Centre, les blés commencent à être fauchés comme certaines orges de printemps. La récolte des colzas est bien avancée et celle des orges d’hiver terminée.

De mémoire de collecteur, « la plus mauvaise année »

Les opérateurs des régions Pays de la Loire et Poitou-Charentes parlent d'une moisson 2016 à oublier. À l'exception du colza, les rendements sur céréales à paille sont en forte baisse et hétérogènes. Photo : Prudkov-Fotolia

Alors que les récoltes sont bien avancées dans les régions Pays de la Loire et Poitou-Charentes, les constats sont unanimes.

« Jamais la collecte n’aura été aussi compliquée sur les 30 dernières que j’ai vécues », commente Olivier Cailleau à la direction du métier grain de Terrena.

L’après-moisson médiocre

Michel Prugue, président de Coop de France, à la Foire de Châlons-en-Champagne. Crédit photo : M. Lecourtier/Pixel image

Après la moisson historiquement faible que nous venons de vivre, il existe plusieurs niveaux d’interventions possibles, estime Michel Prugue, président de Coop de France, à l’occasion de la Foire de Châlons-en-Champagne :