lin

Le lin extrudé fait valoir ses atouts

38 éleveurs laitiers franc-comtois utilisent des graines de lin extrudées, ce qui représente un cheptel de 2276 vaches laitières, et 28 cultivateurs, ce qui correspond à 280 ha cette année. ©Lin avec l’autre

Initiée par les établissements Chays – Moulins d’Avanne, l’association « Lin avec l’autre » fédère producteurs de lin et éleveurs utilisateurs. Elle table sur l’amélioration du bilan environnemental des élevages pour développer une filière lin régionale.

Maintenir et développer la valeur pour les agriculteurs

La marge dégagée par les adhérents avec ces nouvelles cultures doit être au moins égale à celle du colza selon Éric Ducornet. © 110 Bourgogne

110  Bourgogne multiplie les cultures de niche qu’elle propose à ses adhérents. Si c’est un réel défi logistique pour elle, c’est une étape nécessaire pour inscrire la coopérative dans la durée de certaines de ces filières.

 

Chanvre, lin, millet et bientôt pois chiche

110 Bourgogne a relancé la culture du chanvre en 2015 avec la mise en place de contrats avec Eurochanvre. Photo : É.Ducorne

110 Bourgogne propose à ses adhérents plusieurs cultures sous contrat : lin, moutarde brune, mais aussi relance du chanvre depuis 2015, et début du millet en 2016.

Diversifier à condition d’avoir les débouchés

De gauche à droite : Jérôme Caillé administrateur Terrena Poitou, Cyril Bigot conseiller agronomique, Philippe Villain, président Terrena Poitou, et Jean-Jack Guillot ayant reçu la journée technique sur son exploitation. Photo O.Lévêque/Pixel Image

En organisant son premier après-midi technique sur le désherbage mécanique, le 24 mai dans le Nord-Vienne (et le lendemain en Deux-Sèvres), la coopérative Terrena Poitou souhaite former ses adhérents à réduire leur recours aux intrants, par une gestion globale de l’enherbement.