groupe Carré

Des groupes de 10 TC par réunion de lancement

« Au sein du groupe Carré, nous sommes contents d’avoir pu maintenir la sécurité de l’emploi et le maintien des salaires, indique Maximilien Carré. Et les collaborateurs en sont conscients. » CP : S.Bot/Média et Agriculture

Le déconfinement coïncide avec le lancement de la campagne d’automne. Les TC du groupe Carré pourront désormais rencontrer les agriculteurs en rendez-vous en face-à-face tout en respectant les mesures de distanciation sociale.

Retour du groupe Carré au 2 août

La moisson 2019 est un bon cru dans la zone de collecte du groupe Carré. Photo : S.Bot/ATC

La moisson se termine. Encore quelques hectares de blé et de colza sont à récolter dans les Hauts-de-France. Voici le bilan dressé par le groupe Carré.

Nord

Projet Eco-phyt’ : vers la création de 3 GIEE

Philippe Leclercq et Myriam Grouselle ont présenté l'association Eco-Phyt' lors de la journée innovations et performances du groupe Carré. Photo : S.Bot/ATC

Le groupe Carré est porteur du projet Eco-Phyt’ lancé en juin 2018. À ce jour, ce sont près de 65 agriculteurs qui font partie de l’association Eco-Phyt’ :  35 clients du groupe Carré, environ 15 clients de Vaesken et environ 15 clients du négoce Claye. Eco-Phyt’ est l’association qui va voir émerger d’autres groupes d’agriculteurs prochainement.

Préconiser les CEPP auprès des agriculteurs

Les CEPP auront un impact financier important s’ils ne sont pas produits par les distributeurs. Pour le groupe Carré, cela représente 153 000 CEPP. Photo : S.Bot/ATC

« Moins de 10 % des agriculteurs ne savent pas ce que sont les CEPP », indique Philippe Leclercq, directeur développement au groupe Carré.

Or, les CEPP auront un impact financier important s’ils ne sont pas produits par les distributeurs. Pour le groupe Carré, cela représente 153 000 CEPP.

Sensibiliser les agriculteurs aux intérêts des abeilles

La ferme pilote du groupe Carré dispose de 6 ruches dont deux depuis 2016. Un suivi des pollinisateurs est réalisé une fois par mois d’avril à septembre. © S.Bot/Pixel image

L’un des challenges du groupe Carré, avec sa ferme pilote en agroécologie performante, est de créer du lien entre agriculteurs et apiculteurs. Ce négoce organise des échanges entre ces deux professions.

Un partenariat entre le groupe Carré et l’Isa

Frédéric Carré (à droite), président du groupe éponyme et Christophe Fachon, directeur de l’Isa de Lille, ont signé un partenariat ce 31 mars. Photo : S.Bot/Pixel image

Le premier projet mené entre le groupe Carré et l’Isa de Lille porte sur l’étude de quatre outils : Farmstar, un drone, N-Tester et le conseil d’Agro-Conseil. L’objectif est de mettre en lumière l’impact de ces outils sur le cycle de l’azote dans le système sol/plante.

Cap sur l’agroécologie performante

Johann Loobuyck, directeur général du Groupe Carré. Photo : A.Cotens/Pixel image

« Notre stratégie pour développer la croissance du groupe consiste à proposer une véritable alternative aux agriculteurs », a expliqué Johann Loobuyck, directeur général du Groupe Carré, au cours d’une des réunions d’hiver.