groupe Advitam

Un objectif d’une dizaine de robots Farmdroïd commercialisés par an

De gauche à droite : Frédéric Hazan, Jean-Baptiste Joos, Jean-Louis Proust, Denis Faidherbe et Gabriel Delory ont présenté, à la presse le 17 mai, le robot Farmdroïd commercialisé par Advitam Machinisme. Photo : S.Bot/Média et Agriculture

Le Groupe Advitam s’est appuyé sur les synergies entre les différents pôles du groupe, Advitam Machinisme, Unéal et Ternoveo pour commercialiser le robot Farmdroïd auprès des agriculteurs. Ce sont les concessionnaires de Casa Service Machine qui réalisent les ventes. À ce jour, trois robots ont déjà été commercialisés.

Créer un écosystème favorable à la production de protéines locales

Les dirigeants d’Unéal et du groupe Advitam ont présenté ce 8 décembre le bilan de la coopérative et du groupe. De gauche à droite : Gabriel Delory, Cédric Cogniez, Armel Lesaffre et Nicolas Debrabant. Photo : Unéal

La coopérative Unéal réfléchit aux protéines végétales. L’enjeu est de produire de la protéine aux champs afin de créer ensuite un écosystème favorable aux protéines végétales locales. Des essais ont été menés en soja et lupin. Quant au groupe Advitam, il devrait bientôt intégrer neuf magasins Jardiland dans son pôle distribution.

Construire un acteur régional majeur de l’alimentation de proximité

Cédric Cogniez (à gauche) et Armel Lesaffre, respectivement directeur général et président d’Unéal et du groupe Advitam, dévoilent la nouvelle BU du groupe : Advitam Alimentaire. Photo : groupe Advitam

En créant Advitam Alimentaire, le groupe Advitam se lance dans une démarche de développement d’une filière alimentaire de proximité dans les Hauts-de-France. Sa promesse : « Du champ à l’assiette, du producteur au consommateur, garantir des produits locaux et de qualité grâce à une chaîne de valeur durable ».

Les robots Naïo et Farmdroïd expérimentés pour être commercialisés

Les expérimentations des robots Naïo et Farmdroïd (photo) sont en cours et doivent permettre de définir le bon modèle économique pour l'agriculteur. Photo : groupe Advitam

Le groupe Advitam s’est associé à Naïo Technologies et à Farmdroïd (danois) afin de constituer son offre en robotique. Conscient que la robotique est un marché un plein essor et qu’il présente des enjeux sociaux et environnementaux essentiels à une transition agricole réussie, le groupe Advitam a lancé un projet en ce sens.

Pari réussi pour le changement de modèle économique

Les dirigeants d’Unéal se sont félicités des bons résultats de la coopérative malgré le changement de modèle économique amorcé en 2019. Photo : Unéal

Lors du point presse en visioconférence du 8 décembre dernier, les dirigeants d’Unéal se sont félicités des bons résultats de la coopérative malgré le changement de modèle économique amorcé en 2019. La marge des produits phyto a baissé de 37 %. Toutefois, la coopérative réalise un résultat net de 9,4 M€ grâce à la facturation des services et à une bonne collecte 2019.

« C'est le bon moment pour fermer ce chapitre »

« La stratégie du groupe Advitam est robuste, l’entreprise est en forme, le conseil d’administration est bien dans sa tête, la direction générale est bien en place, évoque Bertrand Hernu. C’est donc le bon moment pour fermer ce chapitre. » CP : Unéal

Dans une semaine, Unéal et le groupe Advitam auront un nouveau président. Bertrand Hernu a informé de sa volonté de ne pas renouveler son mandat. Pendant 14 années, il a eu à cœur de fédérer la dynamique collective. Il explique sa décision à "Circuits Culture". Son successeur sera connu ce 11 décembre.

Prise Direct’ ambitionne de devenir un expert du circuit-court

Pour Bertrand Hernu (à gauche) et Christophe Cannesson, dirigeants du groupe Advitam, Prise Direct’ permet de soutenir les adhérents d’Unéal et de recréer du lien direct avec les consommateurs. Photos : DR

L’enseigne Prise Direct’, lancée il y a dix ans avec « Panier de mon terroir », compte aujourd’hui neuf magasins dans les Hauts-de-France où sont vendus les produits de 250 agriculteurs. Cette enseigne alimentaire, créée par Advitam Distribution, a la vocation de rapprocher les adhérents de la coopérative avec les consommateurs finaux. L’objectif de Prise Direct’ est d’avoir un réseau de vingt magasins d’ici 2023.

La chaîne logistique au ralenti

« Notre risque majeur c’est la logistique, indique Cédric Cogniez, directeur général du groupe Advitam et de la coopérative Unéal. Toute la chaîne logistique est au ralenti. » Photo : S.Bot/Média et Agriculture

La crise sanitaire du Covid-19 est arrivée au moment où le changement de météo annonçait la reprise des travaux agricoles. Comment le groupe Advitam s’organise face à cette situation ?

Une nouvelle station de semences haut de gamme

La nouvelle station de semences d’Exelience est en test industriel depuis mi-mars. Photo : S.Bot/ATC

Après 18 mois de travaux, la station de semences Exelience, située à Avesnes-Lès-Bapaume (62), sera opérationnelle pour la prochaine campagne d’automne qui démarrera à la moisson. La station bénéficie d’équipements de triage et de protection de la graine dernière génération.

Un investissement de 30 M€

Les dirigeants du groupe Advitam, Natup, Noriap et Semences de France ont inauguré la nouvelle station de semences Exelience située à Avesnes-lès-Bapaume (62). Photo : S.Bot/ATC

Ce 15 mai, les dirigeants du groupe Advitam, Natup, Noriap et Semences de France ont inauguré la nouvelle station de semences Exelience, située à Avesnes-lès-Bapaume (62), en présence des élus, Marie-Sophie Lesne, vice-présidente des Hauts-de-France à l'agriculture, Sophie Merlier, conseillère régionale, Jean-Jacques Cottel, maire de Bapaume, et Bernard Doboeuf, maire d’Avesnes-Lès-Bapaume.

Miser sur une agriculture plurielle

« S’il faut choisir, nous développerons le conseil, affirme Bertrand Hernu. Nous y pensons depuis trois ans, nous voulons être prêts quand l’ordonnance tombera.» Photo : S.Bot/ATC

Le groupe Advitam a présenté lors de son point presse le 5 décembre sa stratégie pour les années futures. Les bons résultats économiques permettent au groupe de poursuivre ses investissements.

MAJ le 07/12/2018

Un bon résultat sans augmenter le coût d’intermédiation

Le chiffre d’affaires d’Unéal baisse de 100 M€, mais la marge brute ne recule que de 10 M€. Photo : S.Bot/Pixel Image

997000, c’est le tonnage collecté par Unéal lors de la récolte 2016, soit une baisse de 30% : « Il s’agit de la plus basse collecte depuis la création d’Unéal », précise Laurent Bué, vice-président de la coopérative, la veille de l'AG de la coopérative. Cette perte de collecte entraîne une baisse de 100 M€ (-20%) du chiffre d’affaires d’Unéal pour 2016-2017.

Trois projets devraient se concrétiser en 2019

« Notre objectif est de construire un leader national dans la semence en étant le plus gros multiplicateur de céréales à paille », annonce Cédric Cogniez. Photo : S.Bot/Pixel Image

Les dirigeants du groupe Advitam sont revenus lors de leur point presse du 6 décembre sur leurs trois projets majeurs : le projet régional semences et les plateformes de distribution pour les jardineries et pour les produits phyto. Ils devraient tous voir le jour en 2019.