Dijon céréales

Colza et orge d’hiver sur la sellette

Dans plusieurs régions, les semis de colza et d'orge d'hiver devraient baisser. CP : Pixel6TM

Selon quatre distributeurs, les surfaces en colza et en orge d’hiver devraient globalement encore baisser cet automne dans les principaux bassins de production.

Dijon Céréales : des rendements catastrophiques en colza

Des différentiels de rendements n’ont jamais été aussi importants dans certains secteurs de Côte-d’Or. Photo : Dijon Céréales

D’ici la fin juillet, les moissons devraient être terminées pour Dijon Céréales. Des différentiels de rendements n’ont jamais été aussi importants dans certains secteurs de Côte-d’Or.

« La visioconférence pour se voir dans ce contexte d’éloignement »

« Les agriculteurs ont bien compris la nouvelle organisation et les consignes de protection mises en place. Ils savent que c’est aussi la garantie d’un service qui pourra durer dans la crise ! », indique Bastien Pacaud. Photo : Dijon Céréales

Chez Dijon Céréales, l’équipe terrain garde la proximité du conseil mais avec la distanciation sociale. Bastien Pacaud, technicien de proximité économique secteur Châtillonnais, détaille son quotidien en cette période de confinement :

Deux projets de méthaniseurs pour 2022

Dijon Céréales a testé différentes variétés de seigle en vue de leur utilisation pour alimenter les méthaniseurs. © Dijon Céréales

La coopérative Dijon Céréales a décidé de proposer une nouvelle diversification à ses adhérents : la méthanisation.

Préparer l'avenir

Marc Patriat (à gauche) et Christophe Richardot, respectivement président et directeur général de Dijon Céréales. © E.Thomas/Pixel6TM

Dijon Céréales a tenu son assemblée générale le 13 décembre à Dijon (21). L’occasion pour Christophe Richardot, son directeur général, de faire le bilan de l’exercice 2018/2019 et de présenter les projets de la coopérative bourguignonne.

Des sondes détectrices et des méthodes alternatives

Les sondes EWD détectent précocement les insectes (ici des charançons). CP : Systelia

Des tests ont été effectués dans des silos à plat. Depuis quelques années, existent les sondes EWD qui détectent la présence d’insectes dans les silos de céréales et de légumineuses. Dijon céréales les a testées.

La grève SNCF a coûté 1,5 million d’euros

Le groupe Dijon Céréales a réalisé 400 millions d'euros de chiffre d'affaires.

Lors de son assemblée générale, Dijon Céréales a déclaré « un exercice 2017-2018 rendu complexe par une moisson 2017 hétérogène de qualité moyenne, et par la grève de la SNCF ». Le chiffre d’affaires du groupe a atteint 400 millions d’euros, en hausse de 11,9 %.

800 adhérents aux premières Rencontres

Les premières rencontres de l’Alliance BFC ont illustré les chantiers engagés par la nouvelle union : digital, innovation agronomique et technologique se mettent au service de la valeur ajoutée des exploitations et des filières agricoles. Photo : DR

L’Alliance BFC, composée de Bourgogne du Sud, Dijon Céréales et Terre Comtoise, organisait ce 5 juin ses premières rencontres autour de l’agronomie, de l’innovation et du machinisme. Près de 800 adhérents ont participé à la manifestation à Jallanges et Pagny (Côte-d’Or).

L’Alliance-BFC démarrera en janvier prochain

Marc Patriat, président de la coopérative Dijon Céréales, lors de l'AG du 5 décembre 2017.

Mardi 5 décembre, la coopérative Dijon Céréales tenait sa 27e assemblée générale. L’occasion de faire le bilan d’un exercice particulièrement compliqué, avec une moisson 2016 calamiteuse tant en volumes qu’en qualité pour tout le monde, a rappelé Marc Patriat, président de la coopérative :

Première moisson pour Logivia

©Logivia/Pour la moisson 2017, Logivia a transporté en à peine un mois plus de 440 000 t de céréales et oléo-protéagineux issues des collectes des deux coopératives Dijon Céréales et Bourgogne du Sud et par-couru quelques 800 000 km.

La moisson 2017 a été intense en Bourgogne en raison de la météo. Le baptême du feu pour Logivia, structure née en juillet 2016 intégrant les activités logistiques de Dijon Céréales, Bourgogne du Sud et Soréal.

Dijon Céréales en mode commando

Pierre Guez, directeur de Dijon Céréales. Photo : E.Thomas/Pixel Image

Lors de sa 26e assemblée générale du 13 décembre, la coopérative Dijon Céréales a fait le point sur l’exercice écoulé mais aussi sur les difficultés à venir, face à la volatilité des prix et à la mauvaise récolte 2016.

La collecte 2015-2016 est de 981000 tonnes.

Cap sur l'avenir

Pierre Guez, directeur général de Dijon céréales. Photo : E. Thomas/Pixel image

Dijon céréales a tenu son assemblée générale le 11 décembre à Dijon (21).

Pierre Guez, le directeur général, en a profité pour faire un appel du pied aux autres coopératives :

« Le conseil d’administration continue de penser qu’il faut à la Bourgogne - Franche-Comté un grand groupe coopératif agricole. »