Damien Mathon

Projet d’ordonnance : des retours à faire avant le 26 octobre

Les parties prenantes ont jusqu’au 26 octobre prochain pour faire remonter leurs remarques sur le projet d’ordonnance. Une réunion devrait conclure le sujet vers le 10 novembre. Photo : REDPIXEL

Le projet d’ordonnance relatif à la séparation de la vente et du conseil phyto a été présenté le 28 septembre dernier au groupe de travail sur ce sujet. Les parties prenantes ont jusqu’au 26 octobre prochain pour faire remonter leurs remarques. Une réunion devrait conclure le sujet vers le 10 novembre.

Remises, rabais, ristournes : connaître les règles pour le 1er janvier 2019

« Les contrats entre agriculteurs et OS seront alourdis avec des indicateurs obligatoires dans les annexes », indique Damien Mathon, délégué général de la FNA. Photo : FC2A

Ce 25 septembre, le Sénat a rejeté le projet de loi Alimentation, ce qui signifie que l’Assemblée nationale ne pourra plus amender le texte. Damien Mathon, délégué général de la FNA revient sur les trois articles qui concernent directement les négoces : les articles 1, 14 et 15.

« Une fausse bonne idée »

« Les négociants ne craignent pas d’avoir un conseil indépendant qui challenge leurs recommandations », souligne Damien Mathon. CP : FNA

Damien Mathon, délégué général de la FNA donne l’avis de la FNA sur la séparation de l’activité de conseil et l’activité de vente des produits phyto (article 15 de la loi "Alimentation"), ainsi que sur l’interdiction des remises, rabais et ristournes sur les produits phyto (article 14).

 

Les inquiétudes du négoce

Damien Mathon, délégué général de FNA commente les sujets inhérents au projet de loi issu des EGA. © FC2A

Le 14 février 2018, les négociants échangeaient au cours de leur assemblée générale sur les sujets d’actualité.

Objectifs confirmés pour Écophyto

«Le contrat de solutions est un engagement intellectuel des parties», précise Damien Mathon, délégué général de la FNA, à gauche. À droite, Vincent Magdelaine, directeur de Coop de France Métiers du grain. ©FNA/DR

Les objectifs du plan Écophyto, et notamment les CEPP, ont été validés dans l’atelier n° 11 des États généraux de l’alimentation. Quant à la séparation de la vente et du conseil, sujet brûlant du moment pour les coopératives et les négoces, elle n’a pas été évoquée lors des réunions organisées dans cet atelier.

« Développer les relations institutionnelles »

« Les CEPP seront très certainement abordés dans le 2e chantier des États généraux de l’alimentation », évoque Damien Mathon, délégué général de la FC2A et de la FNA. © FC2A.

Âgé de 39 ans, Damien Mathon occupe, depuis mai dernier, le poste de délégué général de la FC2A et de la FNA, en remplacement de Sébastien Picardat.