covid-19

Poursuite des investissements malgré la crise

Malgré la crise sanitaire, le négociant poursuit les grandes orientations de son plan stratégique 2020-2025. Photo : DR

Dès le 16 mars, Lepicard Agriculture a pris des mesures pour protéger ses collaborateurs et ses clients, tout en maintenant les activités agricoles. Malgré la crise sanitaire, le négociant poursuit les grandes orientations de son plan stratégique 2020-2025.

Covid-19 : priorité à l'agricole

Les agriculteurs sont dans les parcelles et la coopérative Dauphinoise se mobilise pour les approvisionner. Photo : DR

Pendant la crise du Covid-19, l'activité agricole continue. C'est même un gros pic d'activité. Aussi, dès le début du confinement, la coopérative Dauphinoise a souhaité continuer à apporter ses services à ses adhérents.

Les ports maritimes s’organisent pour le maintien de l’activité

Le retour massif des porte-conteneurs en provenance de Chine est donc attendu pour avril dans les ports européens. Photo : Gilles Paire/Adobe Stock

Sécurité sanitaire des travailleurs portuaires et poursuite de l’activité pour ne pas interrompre les chaînes logistiques sont les deux lignes de conduite des ports maritimes face à l’épidémie de Covid-19. Un ralentissement de l’économie française est cependant à l’œuvre, qui diminue les flux de marchandises. D’un autre côté, la reprise de l’activité en Chine s’accompagnera en avril 2020 d’un nombre accru de conteneurs dans les ports européens.

La chaîne logistique au ralenti

« Notre risque majeur c’est la logistique, indique Cédric Cogniez, directeur général du groupe Advitam et de la coopérative Unéal. Toute la chaîne logistique est au ralenti. » Photo : S.Bot/Média et Agriculture

La crise sanitaire du Covid-19 est arrivée au moment où le changement de météo annonçait la reprise des travaux agricoles. Comment le groupe Advitam s’organise face à cette situation ?

Nouvelles obligations pour le transport de marchandises

Si les lieux ne sont pas pourvus d’un point d’eau, du gel hydroalcoolique doit être mis à disposition. Photo : Tilio & Paolo/Adobe Stock

Un arrêté publié au Journal officiel le 20 mars dernier oblige notamment les transporteurs à équiper les véhicules de savon, mais aussi les lieux de chargement et déchargement.