Coopérative Agricole Lorraine

Des charges de fonctionnement réduites de 3 M€

Jean-Paul Marchal, président de la Cal, a rappelé les grandes lignes de l’union de moyens Terialis. Photo : Jean-Luc Masson

La moisson 2016, une des pires vécues en Lorraine, a donné du fil à retordre à la Coopérative Agricole Lorraine, dont tous les secteurs affichent une baisse d’activité. La maîtrise des charges et la recherche d’économie ont toutefois permis de terminer l’exercice positivement en redistribuant 1,4 M€ aux adhérents.

Bilan d'étape "Lorraine 2025"

Éric Chrétien, directeur général de la Cal, a dressé le bilan d'étape du projet "Lorraine 2025" à l'occasion des assemblées de section 2016. Photo : JL Masson/Le Paysan lorrain

Au beau milieu d’une campagne céréalière problématique, la Coopérative agricole lorraine a présenté les résultats de 2015-2016, campagne marquée par des rendements historiques.

Une bien triste moisson 2016

« Les rendements sont au niveau de ceux de 2003. Mais à l’époque les prix étaient meilleurs », souligne Jean-Charles Denis, responsable céréales de Lorca. Photo : N.Chemineau/Pixel Image

La moisson 2016 en Lorraine est à l’image de celle des principaux bassins céréaliers français : catastrophique. Quantité, qualité et prix ne sont pas au rendez-vous en orge d’hiver, blé et colza. Seule bonne surprise de l’été : les orges de printemps s’en sortent plutôt bien.

Le démarrage de la moisson vu par 4 coopératives

« On a un important travail d’allotement à faire. Ça va demander de la patience aux transporteurs car ça ralentit les débits au niveau des silos portuaires », estime Philippe Hance, responsable céréales à la CAL. Photo : N. Chemineau/Pixel Image

Retardée suite aux mauvaises conditions climatiques, la récolte des orges d’hiver a battu son plein le week-end dernier en Lorraine. Rendement et qualité apparaissent décevants.

La CAL dévoile son projet "Lorraine 2025"

Éric Chrétien, directeur de la Coopérative agricole Lorraine par intérim, Jean-Paul Marchal, président, et Bruno Colin, vice-président, ont présenté le projet de la Cal à dix ans. Photo : Jean-Luc Masson

La Coopérative agricole Lorraine a écrit son projet d’entreprise à dix ans. Quatre axes de travail se dégagent : consolider le leadership sur les activités historiques, développer l’élevage et le machinisme, dynamiser les magasins, renforcer les fonctions support et réfléchir à conforter les alliances.

L'engagement "Contrat 15" de la CAL

Jean-Paul Marchal, président de la Cal : "La coopérative dispose d’une structure financière solide qui lui permet d’accompagner ces mesures, quitte à réaliser des emprunts à court terme". Photo : Jean-Luc Masson

Pour donner « une bouffée d’oxygène face aux difficultés de trésorerie » à ses adhérents fidèles, la Coopérative Agricole Lorraine a imaginé une avance de trésorerie à taux zéro, de 50€ TTC par tonne de récolte 2015 escomptée. Pour financer les approvisionnements de printemps, apurer ceux d’automne et solder les ouvertures de crédits.