compétitivité

Optimiser la logistique de la filière céréalière pour gagner en compétitivité

Limiter les ruptures de charges, planifier et optimiser les flux, la filière céréalière doit rechercher une meilleure compétitivité de sa logistique. CP : DenisProduction.com/Adobe Stock

Dans un contexte de concurrence prégnante, comment la filière céréalière peut-elle gagner en compétitivité ? À l’occasion des États généraux de l’alimentation, la filière céréalière avait mis en évidence dans son plan de filière qu’une optimisation de sa chaîne logistique pouvait contribuer à faire gagner environ 15 euros par tonne commercialisée.

Un guide des bonnes pratiques de gouvernance pour les coop

Dominique Chargé, président de Coop de France, et Arnaud Degoulet, président de Coop de France agroalimentaire. Photo O.Lévêque/Pixel6TM

D’après une enquête Coop de France réalisée en 2018 auprès de 4 800 personnes, 70 % des répondants se disent proches de leur coopérative, mais un tiers d'entre eux affirment ne pas y être assez entendus.

« Avoir des ambitions à l’exportation »

« En tant que président de la FC2A, je peux m’offusquer sur les controverses autour du canal Seine Nord. C’est quoi 5 milliards d’euros à l’échelle de l’Europe ! », souligne Frédéric Carré. ©S.Bot/Pixel Image

Le congrès de la FC2A s’est déroulé ce 24 novembre à Paris sur le thème de la création de valeurs pour le commerce agricole. Frédéric Carré, président de la FC2A a clôturé la matinée. Et comme à son habitude, il a fait passer quelques messages :

Produire et transformer français pour manger français demain

La Coopération agricole vient de rendre son rapport économique « La souveraineté alimentaire de la France : tirer les leçons de la pandémie de Covid-19 ». Photo : DR

La Coopération agricole vient de rendre son rapport économique « La souveraineté alimentaire de la France : tirer les leçons de la pandémie de Covid-19 ». Réalisé au cœur du premier confinement afin de préparer l'avenir, ce rapport est le fruit de la réflexion prospective des coopératives.