capteurs

Amener l’agriculteur vers l’agronomie de précision

Les capteurs de Weenat sont utilisés  en grandes cultures et plus récemment  sur d’autres cultures comme  la viticulture et l’arboriculture. © Weenat

3 000, c’est le nombre de capteurs qu’ambitionne de commercialiser Weenat en 2017. L’entreprise propose 5 solutions qui valorisent les données collectées par 11 types de capteurs différents.

Un pluviomètre connecté, mais pas que…

Avant d’avoir la station météo connectée, il m’arrivait souvent dans la saison de me lever la nuit, préparer une cuve, faire 40 min de route en tracteur, pour arriver dans la parcelle et constater que le vent ou l’hygrométrie n’étaient pas bons. © S. Billaud/Pixel Image

Jean Lefèvre, agriculteur dans l’Oise, utilise les solutions Weenat depuis plusieurs années. Son exploitation comprend deux sites distants d’une vingtaine de kilomètres. Malgré la faible distance, la pluviométrie varie énormément d’un site à l’autre, à cause d’une butte qui sépare les deux sites.

Faut-il créer une coopérative du data ?

Données issues des capteurs d'un déshumidificateur pour le séchage en grange. Photo : N. Tiers/Pixel image

2,5 milliards de milliards : c'est le nombre de données que notre monde produit quotidiennement. Du « big data » auquel l'agriculture contribue via les mesures et analyses qu'elle met en œuvre. Des données en croissance exponentielle avec le développement de la technologie, de la robotique et des capteurs.