blé tendre

Un taux de protéines entre 11 et 12 % pour 69 % des volumes

Selon l'enquête collecteurs de FranceAgriMer et Arvalis, au 20 août, 45 % des volumes collectés en blé tendre ont une force boulangère de 170-200. 24 % sont supérieurs à 200. Photo : Claude Calcagno/Adobe Stock

FranceAgriMer, en partenariat avec Arvalis, a publié un bulletin hebdomadaire sur la qualité de la récolte des blés tendre au 20 août.

Les résultats sont partiels, les définitifs seront communiqués à l'occasion du prochain conseil spécialisé de septembre.

FranceAgriMer confirme les bonnes récoltes

La récolte de céréales a été meilleure que prévue. N. Chemineau/Pixel Image

Les céréales à paille, le colza et le pois ont généralement répondu aux attentes en volumes et en qualité pour cette campagne 2017.

 

Moisson : des rendements corrects au final

Arterris enregistre une récolte satisfaisante en blé tendre avec des rendements dans la norme. © N. Chemineau/Pixel image

Arterris dresse un premier bilan sur la collecte d’été : blé dur, blé tendre, céréales fourragères et protéagineux, colza. Malgré des conditions climatiques peu favorables cette année, les rendements annoncés comme décevants s’avèrent finalement corrects.

Doubler les variétés de blé tendre déposées dès 2022

François Desprez, Philippe Lonnet et Bruno Desprez posent devant le nouveau complexe SSD. Photo : S.Bot/Pixel image

Florimond Desprez compte doubler le nombre de variétés de blé tendre proposées à l’inscription en France d’ici 2022. L’entreprise mise sur une nouvelle technique utilisée depuis avril 2016 : la SSD, qui permet de raccourcir le délai entre la sélection et l’inscription de la variété.

La France ne sera plus leader du blé à l’export hors UE

Michel Portier, directeur général d’Agritel présentait le 9 août les estimations de la moisson de blé tendre 2016.

Selon Agritel, la France va perdre son rôle de leader sur le marché blé tendre hors Union-Européenne au bénéfice de l’Allemagne. En cause, un poids sec trop faible et un rendement moyen de 5,48 t/ha en 2016, contre 7,39 t/ha en moyenne ces cinq dernières années.