azote

Des variétés de colza moins sensibles aux carences azotées et à l’égrenage

Certaines des variétés de LG Seeds sont estampillées « tolérantes à l'égrenage » permettant de limiter les risques de perte de rendement lors de la récolte. Photo : Mathieu Lecourtier/Média&Agriculture

Pour la nutrition azotée du colza, Limagrain recommande de faire confiance aux outils d’aide à la décision existants : la réglette azote colza de Terres Inovia, l’application ImageIT de Yara et les images satellitaires. Cela étant, il n’est pas toujours évident que les apports d’azote soient toujours placés au bon moment pour la culture. C’est pourquoi l’obtenteur a travaillé sur la génétique de la culture afin de proposer des variétés dites « N-flex ».a

L’outil N-Pilot disponible sur colza

Fabien Lagarde de Terres Inovia et Édouard Minier de Boréalis présentent l'outil de pilotage N-Pilot, qui peut maintenant apporter un conseil de fertilisation azotée pour le colza. Photo : M.Gagneux/Pixel Image

Deux ans après son lancement, l’outil de pilotage N-Pilot évolue. À la demande de ses utilisateurs, il sera désormais possible d’obtenir un conseil pour sa fertilisation azotée sur colza.

Le goût du vin s’affine grâce à l’azote

Pour Olivier Demarle, directeur R&D chez Frayssinet, l’enjeu est de « créer des outils adaptables à la profession viticole dans son ensemble ». Photo : O. Demarle / Frayssinet

Et si demain, un OAD existait pour affiner les apports d’azote au vignoble et les compléments azotés au chai, selon le goût du vin souhaité ? C’est là l’un des objectifs du projet NV2, qui devrait aboutir en 2020.

2F offre un nouveau souffle à P. Leseur

Jean-Luc Pradal (Fertiberia) et Paul Joyeux (Fertinagro) entourent Dominique Nevoux, directeur de Leseur. Photo : M.Stoyanov/Pixel Image

120000 tonnes d’engrais par an d’ici 2018. C’est l’objectif commercial ambitieux annoncé par P. Leseur, qui vient de céder 100% de ses parts à la holding 2F, portée par les filiales françaises de Fertinagro et Fertiberia. Ainsi, l’entreprise bretonne se donne trois ans pour doubler son activité.

Miser sur la filière HOLL

Une partie de l'equipe marketing et de l'équipe recherche du semencier Dekalb sur le site expérimental de Boissay (28).

Dekalb, marque de semences de maïs et colza de Monsanto, a revu ces derniers mois son identité visuelle et marketing. Derrière les changements graphiques, un leitmotiv : « se positionner plus seulement comme un semencier mais comme un fournisseur de solutions utiles pour l’agriculteur et la filière ».