Axeréal

Le transport fluvial réinventé

Chargement d'un bateau en céréales. Photo : DR

Chargeurs de céréales et de granulats se sont associés dans le projet Multiregio, pour la construction d’une série de bateaux adaptés au petit gabarit pouvant être assemblés en convoi sur les fleuves et grands canaux.

Un objectif de 120 diagnostics carbone

« Le but est que les TC dégagent du temps pour du conseil plutôt qu’ils ne réalisent les diagnostics carbone », explique Pierre du Peyroux, carbone manager pour Axéréal. Photo : Axéréal

L’équipe dédiée au carbone au sein d'Axéréal s’est renforcée avec deux alternants, qui réalisent les diagnostics carbone. Les TC se consacrent, quant à eux, au conseil. L’objectif à court terme est d’effectuer les 120 bons diagnostics carbone, puis de répondre à la demande des agriculteurs.

Le malt représente 43 % du chiffre d'affaires

Photo : Stéphane Hussein

Le conseil d’administration d’Axéréal, réuni en assemblée générale le 9 décembre dernier, a présenté les comptes du groupe arrêtés pour l’exercice clos au 30 juin 2021.

La course à la taille critique

« Cette course à la taille critique s’est soldée par une évolution d’un modèle polyvalent à un modèle multispécialisé ou spécialisé mais aussi par de nombreux regroupements entre coopératives », détaille Matteo Neri. Photo : DR

« Création de valeur, gains de compétitivité mais aussi préservation du modèle coopératif et accès aux financements constituent les grands enjeux de la filière », évoque Matteo Neri, directeur d’études chez Xerfi suite à la sortie de l’étude « Les nouveaux défis des coopératives agricoles - Perspectives de croissance à l’horizon 2023, leviers de développement et évolutions du jeu concurrentiel ».

30 millions d’euros de gains potentiels de compétitivité

"L’ensemble du projet devrait permettre une augmentation conséquente de la performance", expliquent Paul-Yves L’Anthoën (à gauche) et Jean-François Loiseau. CP : Axéréal

Dans un communiqué daté du 6 octobre, Axéréal annonce un projet d’orientation stratégique visant à améliorer l’efficacité durable de son modèle économique. Le groupe engage ainsi un projet d’amélioration de la performance de la relation avec les agriculteurs mais aussi avec les clients et les consommateurs-citoyens.