Agroalimentaire

« Accompagner les directions dans la mise en place de solutions adaptées »

Catherine Requier, directrice générale d’AuxinéA : « AuxinéA se distingue par sa très grande proximité avec le monde agricole et la compréhension de ses spécificités. » Photo : AuxinéA

Créée sous l’impulsion d’Unigrains, AuxinéA est une nouvelle société de conseil et services dédiée aux groupes coopératifs agricoles et entreprises de l’agroalimentaire. Elle a pour mission de les accompagner pour les aider à apporter des réponses adaptées aux enjeux financiers, d’organisation et de gouvernance auxquels ils font face.

« Nous devons capter la valeur sur notre territoire »

Selon Christian Reclus, les cultures spécialisées offrent de vraies opportunités aux adhérents. Photo : Arterris

Après avoir assuré la direction générale d’Arterris par intérim dès le mois de mars 2020, Christian Reclus a officiellement pris cette fonction en octobre dernier. Il revient pour nous sur l’année écoulée et sur la mutation progressive du groupe vers l’agroalimentaire et la distribution grand public.

Un objectif de chiffre d’affaires à 5 milliards d’€ à l’horizon 2025

Dominique Ciccone, directeur gal de Triskalia, Georges Galardon, président de Triskalia, Loïg Chesnais-Girard, président du conseil régional de Bretagne, Serge Le Bartz, président de d’aucy et Alain Perrin, directeur gal de d’aucy. ©D.Bodiou/Pixel Image

Les Groupes d’aucy et Triskalia ont annoncé le 12 décembre, à Rennes, leur intention d’unir leurs forces pour bâtir un nouveau groupe agroalimentaire coopératif breton. Ensemble, les coopératives représentent plus de 20000 agriculteurs adhérents, 9000 collaborateurs et 3,1 milliards de chiffre d’affaires consolidé en 2016.

« D’Aucy confirme la stabilité et la santé de son modèle »

Alain Perrin, directeur général du groupe D’Aucy (à gauche) et Serge Le Bartz, président. © D. Bodiou/Pixel image

Le groupe D’Aucy a réalisé en 2016 un chiffre d’affaires de 1,2 milliard d’euros, en retrait de 100 M€ par rapport à l’exercice précédent, et dégagé un résultat net positif de 12,3 millions d’euros, en baisse de 1,9 M€.

« Une organisation représentative avec 5 filières »

« Nous réitérerons nos demandes auprès du nouveau gouvernement afin que la FC2A soit intégrée dans les instances officielles du ministère », précise Frédéric Carré, président de la FC2A. Photo : S.Bot/Pixel image

Devant 450 personnes présentes au congrès de la FC2A1 qui s’est déroulé le 25 novembre, le président Frédéric Carré a rappelé l’arrivée de deux nouveaux membres au sein de la fédération : le Syndicat des pailles, fourrage et issues de céréales, et la Fédération nationale des légumes secs.

Différencier l’offre de la coopération

Rachel Blumel, directrice de Coop de France agroalimentaire, Michel Prugue, président de Coop de France, Dominique Chargé, président de la nouvelle section agroalimentaire Coop de France, et Pascal Viné, directeur de Coop de France. Photo : O.Lévêque/Pixel Image

À l’image de son ambition, Coop de France a choisi cette année de construire son stand au Salon de l’agriculture sur la promotion auprès du grand public des produits agroalimentaires de la coopération, sous la bannière « Et si on consommait coopératif ? » Rappelant qu’un tiers des marques agroalimentaires est porté par la coopération agricole,