Rhône-Alpes

Bientôt une marque alimentaire « maison »

Amener de la valeur chez les adhérents : un objectif permanent pour Christophe Chavot, président, et Bertrand Relave, directeur d'Eurea. (Photo : I.Aubert/Pixel image)Amener de la valeur chez les adhérents : un objectif permanent pour Christophe Chavot, président, et Bertrand Relave, directeur d'Eurea. Photo : I.Aubert/Pixel image

Avec 51 magasins Gamm Vert et une implication dans le bio depuis 21 ans, le groupe coopératif Eurea est très en prise avec les évolutions de la consommation (moins de viande, plus de local…). Fort de ce constat, le groupe a décidé de lancer sa propre marque de produits alimentaires.

Les blés Rhône-Alpes chez Gault et Millau

François Cholat (au centre), accompagné de Côme de Chérisey, président de Gault&Millau, et Jean Sulpice, cuisinier de l’année 2018. CP : S.Monte

Acteur du consommer local de longue date, la maison Cholat agit pour promouvoir ses partenaires boulangers et agriculteurs. Outre la reconduction du partenariat avec Gault et Millau, le collecteur et meunier rhônalpin prépare un site Internet dont la mise en ligne est prévue en janvier.

Consolider son ancrage territorial

Sylvain Robinet a présenté Natura'pro, aux côtés de Christophe Devos, le nouveau président et Bernard Comte, vice-président, et des équipes locales.

Avec l’acquisition d’une entreprise de motoculture en Nord Ardèche et un rapprochement en cours avec Terroirs du Sud (Vaucluse), le groupe Natura’pro consolide sa présence terrain. Des évolutions menées « en douceur ».

Changement de présidente

Catherine Racle remplace Valérie Poncet à la présidence du Négoce Centre-Est. © Négoce Centre-Est

Une nouvelle présidence a été élue pour le comité du Négoce Centre-Est, suite à la démission pour des raisons personnelles de Valérie Poncet (négoce Poncet) de ses fonctions de présidente.

Orientée vers le revenu des adhérents

Thierry Josserand, président et Mathieu Staub, directeur, ont présenté l'activité 2016/17 le 25 janvier dernier à Bourg-en-Bresse.

Une campagne climatique atypique en 2016 a valu à Terre d’Alliances de collecter des blés à la qualité décevante et de faibles rendements en maïs. Avec un tonnage travaillé à 580 000 t, le chiffre d’affaires du groupe coopératif recule de 4 % à 182 M€.

Un exercice de consolidation

Georges Boixo (directeur) et Jean-Yves Colomb (président) sont satisfaits des débuts opérationnels de l'union Oxyane avec Terre d'Alliances. ©I.Aubert/Pixel Image

Le groupe coopératif Dauphinoise termine l’année avec un chiffre d’affaires en hausse de 6% à 432M€, pour une collecte de 379 415 t.

Jean-Yves Colomb, le président, résume l’année :

«Après un exercice 2015/2016 plus difficile, la campagne 2016/17 est à la hauteur de nos attentes

Un lifting pour ses 80 ans !

La nouvelle identité visuelle d'Eurea présentée par Christophe Chavot, président et Bertrand Relave, directeur. © I. Aubert/Pixel Image

Fond gris, lettres rouges : Eurea a décidé de frapper fort avec sa nouvelle identité. Alors que le groupe va fêter ses 80 ans, ses dirigeants ont choisi de renouveler et de moderniser toute sa communication. Enseigne, camions, vêtements de travail, site Internet… Tout est passé aux nouvelles couleurs.

Un centre d'innovation ouvert sur la société

Le centre d'innovation a été inauguré par Bruno Bonnell, député du Rhône, et de nombreux responsables politiques régionaux. © I.Aubert/Pixel Image

Pour lancer un pont entre l’agriculture et l’alimentation, Bayer crop science développe un concept de « recherche ouverte ». Une idée qui se concrétise en France par l’ouverture d’un centre d’innovation.

Se développer avec ses clients

Développer une filière qui permette aux agriculteurs de vivre et aux artisans boulangers de communiquer est une ambition portée par François Claude Cholat et l'entreprise familiale. © I. Aubert/Pixel Image

Travailler dans le respect des hommes et de la nature : c'est ce que s'efforce de faire la Maison François Cholat.

Mentalisme et céréales

Antoine Pissier, président de la FNA, Valérie Poncet, présidente de Négoce Centre-Est et Frédéric Carré, président de la FC2A. © I. Aubert/Pixel image

Inviter un magicien mentaliste pour parler de communication : c'est le pari qu'a osé Négoce Centre-Est pour son congrès 2017, qui a eu lieu le 8 juin dans le cadre original de l’hippodrome de Vichy (Allier).

Huit stations météo connectées pour optimiser les traitements

Une partie des adhérents et salariés de Cooptain posent autour d'une station Météus, avec les représentants d'Isagri. © I. Aubert/Pixel Image

Après avoir mis en place un service de collecte et de traitement des effluents en 2013, Cooptain vient d’installer huit stations météo connectées sur son secteur. Objectif : aider ses adhérents à optimiser la protection phytosanitaire et l’organisation du travail.

"Co-construire avec le consommateur"

Pascal Viné (délégué général de Coop de France), Gérard Rodange (président de Coop de France Auvergne Rhône-Alpes) et Jean de Balathier (directeur). Photo : I. Aubert/Pixel image

Vendre du lait à 99 centimes/litre après avoir demandé aux consommateurs combien ils étaient prêts à payer pour certaines conditions de production : c'est l'initiative qu'a racontée Nicolas Chabanne lors de l'assemblée générale de Coop de France Auvergne Rhône-Alpes, le 7 avril à St-Étienne (42).

Priorité au revenu de l'adhérent

Thierry Josserand, le président, a remercié Jean Ray et Denis Rougeaux pour avoir su transformer une coopérative céréalière Cérégrain en une coopérative polyvalente, Terre d'Alliances. Photo : Terre d'Alliances

Avec un tonnage travaillé historiquement bas (537338 tonnes) à cause des mauvais rendements en maïs (sécheresse), l'exercice 2015-2016 n'a pas été un long fleuve tranquille pour Terre d'Alliances.

Les CAP se forment à l’agriculture de précision

Après la théorie, les CAP d'Agrosud sont passés à la pratique, GPS en main. Photo : Agrosud

En 2015, Agrosud Développement consacrait ses journées techniques aux nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC) au service de l’agriculture. Une thématique qui a suscité l’intérêt des conseillers agronomiques préconisateurs (CAP) du réseau, comme l’explique Marie-Laurence Havard, responsable qualité-sécurité-environnement chez Agrosud :

Cap sur l'avenir !

2017 s'annonce chargée pour Georges Boixo et Jean-Yves Colomb (respectivement le directeur et le président de La Dauphinoise) avec un nouveau projet d'entreprise et la concrétisation attendue de l'union avec Terre d'alliances. Photo : I.Aubert/Pixel image

Collecte et prix des céréales en berne, contexte agricole difficile dans de nombreux secteurs… L'exercice 2015-2016 ne restera pas dans les annales pour La Dauphinoise. Le groupe coopératif clôture l'exercice sur un chiffre d'affaires consolidé de 404 millions d'euros, en recul de 7%. Le résultat reflète la volonté des dirigeants de soutenir la trésorerie des adhérents.

En ordre de marche face à la morosité ambiante

Être porteur de solutions pour les agriculteurs et moderniser l'organisation : deux directions qu'ont indiquées Bertrand Relave, directeur, et Christophe Chavot, président, pour l'avenir. Photo : I. Aubert/Pixel image

Les gains de compétitivité et les bonnes performances de son réseau de jardineries ont permis au groupe Eurea de soutenir ses adhérents mis à mal par les baisses de prix du lait et de la viande. Le groupe coopératif, qui rayonne sur la Loire et la Haute-Loire, a ainsi retourné 930 000 euros sur l'exercice 2015-2016.

Le réseau Agrosud face au changement climatique

Jean-Marc Touzard, chercheur à l'Inra, est venu présenter les conséquences du changement climatique aux équipes du réseau Agrosud. Photo : A.Bressolier/Pixel Image

Pour ses dernières journées techniques, le réseau de négoces Agrosud a choisi de convier l’ensemble des conseillers agronomiques préconisateurs à se pencher sur le thème du changement climatique.