Poitou-Charentes

Le gypse, multiple allié des végétaux

Sur la carrière de Champblanc à côté de Cognac, quatre couches de gypse (plus blanches) sont aujourd’hui exploitées par le groupe Garandeau. Photo : DR

Si le gypse extrait par le groupe Garandeau près de Cognac est utilisé principalement en production de plâtre et de ciment, l’agriculture s’intéresse de plus en plus à ce minéral. Outre l’intérêt en amendement et engrais, l’utilisation en biocontrôle et biostimulant tend à se développer.

Lancement du programme Azur en Poitou-Charentes

Le contenu technique d’Azur doit pouvoir être mis en place par tous les agriculteurs.

Réunis ce 20 avril à la station expérimentale d’Arvalis-Institut du Végétal au Magneraud (17), la chambre régionale d’agriculture, les coopératives et les négoces agricoles ont montré leur volonté de poursuivre leur engagement dans la préservation de la qualité de l’eau en lançant le programme Azur.

Le développement accélère grâce aux bons résultats

Maxime Vandoni et Hubert Garaud, directeur et président de Terrena. Photo N. Tiers/Pixel image

Le groupe Terrena a annoncé un chiffre d'affaires consolidé de 4,7 milliards d'euros pour l'exercice 2014, en hausse de 0,3%. Mais ce sont surtout l'excédent brut d'exploitation (119,4 millions d'euros) et le résultat net consolidé (22,1 millions d'euros) qui sont en forte progression, respectivement de +30,1% et +32,6%.

Premier exercice complet et réussi depuis la fusion

Thierry Lafaye (à droite), directeur général d'Océalia, et Philippe Delusset, président d'Océalia ont rappelé que la fusion a été utile pour maintenir leurs performances économiques. Photo O.Leveque/Pixel Image

L’exercice du 1er juillet 2016 au 30 juin 2017 est le premier complet réalisé par Océalia depuis la fusion de Coréa Poitou-Charentes et Charentes Alliance en février 2016. Un point presse a été fait hier, en amont de l'AG de vendredi à Angoulême.

Diversifier à condition d’avoir les débouchés

De gauche à droite : Jérôme Caillé administrateur Terrena Poitou, Cyril Bigot conseiller agronomique, Philippe Villain, président Terrena Poitou, et Jean-Jack Guillot ayant reçu la journée technique sur son exploitation. Photo O.Lévêque/Pixel Image

En organisant son premier après-midi technique sur le désherbage mécanique, le 24 mai dans le Nord-Vienne (et le lendemain en Deux-Sèvres), la coopérative Terrena Poitou souhaite former ses adhérents à réduire leur recours aux intrants, par une gestion globale de l’enherbement.