Nord-Pas-de-Calais

Une redistribution exceptionnelle de 2,2 M€

Une redistribution exceptionnelle de 2,2 millions d'euros est possible grâce aux bons résultats. En effet, le résultat net de la coopérative est en hausse : il atteint 8,9 millions d'euros. Photo : S.Bot/Pixel image

Avec un résultat net de 8,9 millions d’euros, Unéal accompagne ses adhérents pour surmonter la crise actuelle. Une redistribution exceptionnelle de 2,2 millions d’euros a été proposée par le conseil d’administration et votée lors de l’assemblée générale du 8 décembre.

De bons résultats grâce à l’Union Flandre Picardie

L’objectif exprimé par Francis Hennebert (à gauche) et Didier Vereecke, respectivement président et directeur de La Flandre, est d’avoir un outil commun en 2018 qui facilitera les échanges avec Noriap. Photos : S.Bot/Pixel image

Les effets positifs de l’Union Flandre Picardie se sont vérifiés dans les comptes de la coopérative La Flandre dès l’exercice 2015-2016. Francis Hennebert, président de La Flandre, s’est félicité de la mutualisation des moyens opérés entre La Flandre et Noriap. Toutefois, il n’est pas question de fusion entre ces deux coopératives.

Le transport fluvial au service de la qualité et de l’environnement

Quelques heures suffisent à un opérateur pour remplir une barge : un réel gain de temps ! Photo : Arques Céréales

Optimiser le flux et gagner en qualité, voici les principales raisons qui ont motivé les frères Duriez lors de la construction d’un silo de 25000 tonnes dans le port d’Arques. Mais c’est aussi un investissement d’avenir pour donner une image positive de la filière.

Développement régional avec la reprise du négoce Serien

Vaesken consolidera son activité alimentation du bétail avec un volume de 50000 tonnes distribuées par an. Photo : B. Lecocq/Pixel image

Avec la reprise du négoce Serien, Vaesken étend sa zone géographique. Le négoce va développer la collecte et la partie appro. Il consolidera également l’activité alimentation du bétail grâce à l’historique de Serien, notamment le mélange de matières premières.

Remonter le moral des agriculteurs

« Changeons de position ! On a tendance à dire : "Le grand public ne comprend rien". Il faut plutôt ouvrir le débat », évoque Jean-Pierre Durant, directeur commercial de Clef. Photos : S.Bot/Pixel image

Act’appro-Clef a réuni les agriculteurs de ses négociants à Arras. Les dirigeants ont souhaité leur remonter le moral. Ainsi, les intervenants ont apporté des arguments aux attaques fréquemment rencontrées par les agriculteurs. Selon Franck Garnier de Bayer, les agriculteurs sont légitimes pour communiquer auprès des citoyens.

Doubler les variétés de blé tendre déposées dès 2022

François Desprez, Philippe Lonnet et Bruno Desprez posent devant le nouveau complexe SSD. Photo : S.Bot/Pixel image

Florimond Desprez compte doubler le nombre de variétés de blé tendre proposées à l’inscription en France d’ici 2022. L’entreprise mise sur une nouvelle technique utilisée depuis avril 2016 : la SSD, qui permet de raccourcir le délai entre la sélection et l’inscription de la variété.

Qu’est-ce que la sélection par filiation monograine (SSD) ?

Le complexe SSD de Florimond Desprez se compose de deux serres et de chambres de vernalisation. Photos : S.Bot/Pixel image

Connaissez-vous la technique SSD utilisée dans la sélection variétale ? Elle vise à accélérer au maximum le cycle de sélection au cours des premières années du programme. Des sélectionneurs utilisent déjà cette méthode. Florimond Desprez vient d’investir 5 millions d’euros dans un complexe SSD.

Entrée du fils de Frédéric Carré dans le négoce familial

Maximilien Carré, le fils de Frédéric Carré, arrivera dans le négoce familial au poste de chargé de missions. Photo : S.Bot/Pixel image

Maximilien Carré, le fils de Frédéric Carré, arrivera dans le groupe éponyme le 4 juillet prochain au poste de chargé de missions. Âgé de 27 ans, il a passé cinq ans dans le négoce chez Dreyfus à Genève.

« Il voulait rentrer dans l’entreprise familiale, je prends de l’âge et lui est en pleine force de l’âge », explique Frédéric Carré, P.-D.G. du groupe.

Créer une filière spiruline via la filiale AlgoWinn

« 90% de la spiruline consommée en France est produite en Inde ou en Chine », indique Armel Lesaffre, administrateur d’Unéal (à gauche). Photos : S.Bot/Pixel image

Les dirigeants d’Unéal ont l’ambition de créer une filière dédiée à la spiruline. Ainsi, des adhérents produiront cette microalgue, puis la coopérative se chargera de la commercialiser. Le retour sur investissement serait de dix ans pour un bassin de 400 m².

L’heure est désormais au constat

Les conséquences des intempéries sont à ce jour difficilement quantifiables, mais le risque sur le rendement et la qualité est prégnant. Photo : Ruzi - Fotolia

Fin mai, excès d’eau et inondations ont sévèrement touché, entre autres, les départements du Loir-et-Cher, Loiret, Seine-et-Marne, Yonne, Pas-de-Calais. Quelles conséquences pour les cultures ?

Fusion Vaesken-Bonningues effective au 1er juillet

"L’objectif est de développer et d’améliorer la relation client tout en assurant la performance interne du négoce", explique Étienne Bracquart, directeur général du négoce Vaesken. Photo : B. Lecocq/Pixel image

Le groupe Vaesken a décidé de rassembler ses activités de négoce agricole dans une seule entité afin de simplifier son organisation et de préserver la proximité avec ses clients. Ainsi, au 1er juillet prochain, l’entité Bonningues n’existera plus.

Prise Direct’ : ouverture du premier magasin

La vocation de Prise Direct’ est de valoriser les produits et savoir-faire des agriculteurs des Hauts-de France et de commercialiser au juste prix les produits régionaux. DR

Prise Direct’ est la nouvelle filiale du groupe Advitam. Elle regroupera les magasins alimentaires du même nom, dont les produits sont issus des exploitations régionales. Aujourd’hui, la ville d’Arras accueille le premier magasin Prise Direct’, avec une surface de vente de 180 m².

Les chiffres clés de votre région en 90 secondes

Découvrez les chiffres clés de la filière céréales dans les nouvelles régions. Photo : Fotolia

Passion Céréales se met à l’heure de la réforme territoriale et dévoile 12 vidéos ludiques et pédagogiques mettant en avant les chiffres clés des nouvelles régions et l’importance de la filière céréalière, tant pour l’emploi que pour l’économie.

Bio : contractualiser à l’échelle de la rotation

Le 17 novembre, le Gabnor et ses partenaires ont lancé une expérimentation sur un contrat de filières grandes cultures bio. Photo : Gabnor

Pour lever les freins au développement des grandes cultures biologiques dans le Nord - Pas-de-Calais et ainsi répondre à la demande, le Gabnor et plusieurs opérateurs économiques vont expérimenter un contrat filière grandes cultures bio.

Expérimenter des stratégies alternatives

Ces essais rentrent dans le projet porté par le GIE ACE sur trois ans. Différents partenaires accompagnent le GIE, comme certains fournisseurs, Airinov, le Gnis et le parc naturel régional Scarpe-Escaut. S.Bot/Pixel image

Le GIE Agriculture Conseil et Environnement expérimente des stratégies alternatives pour ses adhérents et leurs agriculteurs. Ainsi, des essais herbicides et fertilisation ont été réalisés en maïs et prairies. 350 personnes ont participé à la visite de ces essais.

Vers une agriculture responsable et moderne

1 700 visiteurs ont sillonné les dix hectares du Techniday, organisé par la coopérative Unéal.

La deuxième édition du Techniday, organisé par la coopérative Unéal, s’est déroulée ce 18 juin avec le thème "donner des ailes à votre potentiel". 1 700 visiteurs ont sillonné les dix hectares.

Des investissements qui pèsent dans la balance

Un deuxième séchoir de 7 800 points sera opérationnel en juin.

La Sica Nord Céréales a fait parler d’elle en 2014 grâce à son record de tonnes exportées: 2,538 millions. Elle espère continuer dans sa lancée pour la campagne en cours. Et elle ajoute une autre corde à son arc: l’importation de tournesol et d’engrais.