Lorraine

Des rendements en dessous des attentes

Pour la coopérative Lorca, les rendements sont en dessous des attentes, notamment en blé avec tout juste 70 q/ha. (c) N.Chemineau/Pixel Image

« S’il n’est pas exceptionnel, le cru 2018 permet de revenir à des quantités et des qualités plus conventionnelles », annonce Alexandre Raguet, directeur général du groupe Lorca.

Les consommateurs ont pris le pouvoir

«Vous pourrez faire toutes les publicités que vous voulez, il faut avant tout convaincre le consommateur», affirme Stéphane Gauthier, hôtelier à Orléans. Photo : H.Grare/Pixel Image

Invité par le CRITT Agria Grand Est, à l'occasion de son assemblée générale qui s'est tenue le 24 avril, Stéphane Gauthier, hôtelier à Orléans, a témoigné sur la façon dont le groupe Best Western a fait face à l’arrivée d’acteurs qui ont déstabilisé et ont redistribué les c

Epilor diversifie son activité

Epilor réceptionne et trie 175 000 quintaux de semences chaque année, de céréales à paille, protéagineux et désormais trèfle violet. Photo : H.Grare/Pixel Image

Créée en 1984 à l’initiative de la CAL, Lorca et le GPB, la station de semences Epilor située à Dieulouard (54), a pour objet le tri, la protection et l’ensachage des semences multipliées par les adhérents des trois coopératives.

Des charges de fonctionnement réduites de 3 M€

Jean-Paul Marchal, président de la Cal, a rappelé les grandes lignes de l’union de moyens Terialis. Photo : Jean-Luc Masson

La moisson 2016, une des pires vécues en Lorraine, a donné du fil à retordre à la Coopérative Agricole Lorraine, dont tous les secteurs affichent une baisse d’activité. La maîtrise des charges et la recherche d’économie ont toutefois permis de terminer l’exercice positivement en redistribuant 1,4 M€ aux adhérents.

Un chiffre d’affaires consolidé en retrait de 70 M€ sur 2016-2017

Christian Sondag (à gauche) et Alexandre Raguet, respectivement président et directeur général du groupe Lorca ont présenté le bilan de 2016-2017 lors de l'AG du 05/12. © Claire Lamy / Pixel Image

« La moisson 2016 a été catastrophique tant en volume qu’en qualité. D’habitude lorsqu’il n’y a pas de volume les prix sont au rendez-vous mais là ce n’était pas le cas », voici les premiers mots qu’a prononcé Christian Sondag président de Lorca lors de l’assemblée générale de la coopérative ce 5 novembre 2018.

Un résultat net positif de 3,38 M€ pour 2016-2017

René Bartoli a annoncé la fusion des filiales machinisme C3M (57) et C4M (54, 88 et 70), et la reprise des établissements Simon en Moselle. Et un rapprochement a été engagé avec les établissements Parmentelot (88). ©Alain Humbertclaude

La coopérative EMC2 a connu une campagne 2016-2017 difficile, conséquence d’une moisson fortement amputée. Elle s’en sort néanmoins avec un résultat positif, présenté lors de la tournée des sections.

La rigueur après un bon résultat

Pascal Viné, délégué général de Coop de France, invité de l'assemblée générale d'EMC2 le 9 décembre, Philippe Mangin, président, et René Bartoli, directeur général d'EMC2. Photo. : Alain Humbert Claude/La Vie agricole de la Meuse

Les années se suivent et ne se ressemblent pas. Si le contexte agricole est particulièrement difficile cette année, l’exercice 2015-2016 s’est avéré fort satisfaisant pour la coopérative EMC2. Le directeur général, René Bartoli, évoque même « une très grande année ».

Bilan d'étape "Lorraine 2025"

Éric Chrétien, directeur général de la Cal, a dressé le bilan d'étape du projet "Lorraine 2025" à l'occasion des assemblées de section 2016. Photo : JL Masson/Le Paysan lorrain

Au beau milieu d’une campagne céréalière problématique, la Coopérative agricole lorraine a présenté les résultats de 2015-2016, campagne marquée par des rendements historiques.

Un dernier bon exercice pour Pascal Prot

Pascal Prot lors de sa dernière intervention en tant que président du groupe coopératif Vivescia. Photo : M. Lecourtier/Pixel image

Il y a un an, Pascal Prot avait annoncé qu’il quitterait son mandat de président du groupe coopératif champardennais à l’issue de l’année 2016. La réunion d’information annuelle de Vivescia, le 13 décembre, a donc été l’occasion pour lui de tirer sa révérence sur les résultats de l’exercice 2015-2016.

La multimodalité pour attirer les flux amont

L’investissement dans un terminal de conteneurs et dans 350 mètres linéaires de nouveaux quais a attiré de nouvelles entreprises sur le port de Metz. Photo  : Société des ports de Moselle

À défaut de cales amont en nombre suffisant, les ports fluviaux de la Moselle misent désormais sur l’intermodalité pour attirer des entreprises importatrices et assurer ainsi la compétitivité à la filière agricole historiquement présente sur les quais.

La filialisation profite à la qualité

La satisfaction des besoins de la coopérative reste une priorité. Photo : EMC2

EMC2 a filialisé son activité transport depuis 2009. Après sept ans, retour sur le bilan de cette nouvelle organisation.

Générer de nouvelles idées grâce aux Lego

Munie de Lego, Marie Terrier a incité les participants de l’atelier sécurité organisé au sein de la coopérative EMC2 à imaginer les pratiques à mettre en place pour prévenir les accidents. Photo : EMC2

En juin dernier, la coopérative EMC2 a fait appel à Marie Terrier, du cabinet Arwen, pour animer un atelier sur la sécurité. La formatrice est venue avec un matériel un peu particulier : des Lego.

Une bien triste moisson 2016

« Les rendements sont au niveau de ceux de 2003. Mais à l’époque les prix étaient meilleurs », souligne Jean-Charles Denis, responsable céréales de Lorca. Photo : N.Chemineau/Pixel Image

La moisson 2016 en Lorraine est à l’image de celle des principaux bassins céréaliers français : catastrophique. Quantité, qualité et prix ne sont pas au rendez-vous en orge d’hiver, blé et colza. Seule bonne surprise de l’été : les orges de printemps s’en sortent plutôt bien.

Le démarrage de la moisson vu par 4 coopératives

« On a un important travail d’allotement à faire. Ça va demander de la patience aux transporteurs car ça ralentit les débits au niveau des silos portuaires », estime Philippe Hance, responsable céréales à la CAL. Photo : N. Chemineau/Pixel Image

Retardée suite aux mauvaises conditions climatiques, la récolte des orges d’hiver a battu son plein le week-end dernier en Lorraine. Rendement et qualité apparaissent décevants.

Les chiffres clés de votre région en 90 secondes

Découvrez les chiffres clés de la filière céréales dans les nouvelles régions. Photo : Fotolia

Passion Céréales se met à l’heure de la réforme territoriale et dévoile 12 vidéos ludiques et pédagogiques mettant en avant les chiffres clés des nouvelles régions et l’importance de la filière céréalière, tant pour l’emploi que pour l’économie.

Sous la pression des conversions

Pour Jérôme Lanterne, président de Probiolor (à gauche), "le contrat permet de ne pas subir les aléas du marché". Photo : Alain Brangé/Moselle agricole

Probiolor, a tenu son assemblée générale le 4 décembre 2015. La coopérative céréalière lorraine 100% bio doit faire face à l’afflux de nouvelles conversions.