France

Jean-Christophe Juilliard nommé directeur

De formation ESTP (École spéciale des travaux publics), Essec et Insead, Jean-Christophe Juilliard a intégré Limagrain en 2013. Photothèque Limagrain : Denis Pourcher

Jean-Christophe Juilliard a été nommé directeur général de Limagrain le 14 décembre. Il remplace Daniel Chéron, qui était en place depuis 2007 et qui fait valoir ses droits à la retraite. Jean-Christophe Juilliard a rejoint le groupe coopératif en 2013 en tant que directeur général adjoint.

15 millions d’ha ont reçu un adjuvant en 2015

En 2015, 57% des adjuvants utilisés sont des mouillants et 43% sont des huiles. DR

D’après le bilan annuel de campagne de l’Association française pour les adjuvants (Afa), 15 millions d’hectares ont reçu un adjuvant dans l’Hexagone en 2015.

La France championne des semences

Le budget total de la recherche sur les semences est de l’ordre de 300 millions d’euros chaque année. Photo : M. Lecourtier / Pixel image

En 2014, la filière semences française a conforté sa place de premier producteur européen de semences avec 361850 hectares dédiés hors potagères. Une surface qui représente 17% de la surface européenne loin devant l’Allemagne, deuxième, qui compte 181110 hectares.

Fidéliser la jeunesse

La table ronde traitant des talents dans les filières agricoles et agroalimentaires lors du second congrès de la FC2A. Photo : M. Lecourtier/Pixel image

« En musique, le talent se voit au premier coup d’œil », soufflait Guy Perier, chef d’orchestre et ancien responsable RH de la politique d’apprentissage du groupe L’Oréal, lors du second congrès du commerce agricole et agroalimentaire qui abordait la problématique « Des talents du commerce agricole, acteurs clés pour le dynamisme des entreprises patrimoniales ».

La collecte des EPI usagés débutera en 2016

Les agriculteurs, distributeurs et industriels ont décidé de s’allier pour organiser la collecte des équipements de protection individuelle usagés utilisés en agriculture. La campagne sera lancée début 2016 pour des premiers enlèvements en avril prochain.

Osiris : moins d’énergie pour conserver des grains

En phase de stockage, le séchage et le refroidissement permettent de diminuer les risques de détérioration des céréales. Photo : Fotolia

Le séchage des céréales : une étape indispensable mais énergivore. Pour répondre à cet enjeu, Services Coop de France lance le projet Osiris et vise une réduction de 30% de la consommation énergétique et des émissions de gaz à effet de serre.

Acapela® Soft Control : 100 000 hectares en 2015

Ségolène Labelle, Christian Piekacz et Jean-Marc Saurel se disent satisfaits du lancement commercial d'Acapela Soft Control, même si une partie du marché s'est montrée attentiste face à cette réelle innovation. Photo : S.Seysen/Pixel Image

La solution Acapela® Soft Control développée par Dupont a protégé 7% de la sole de colza française pour sa première année de commercialisation avec 100000 hectares ainsi traités contre le sclérotinia.

Prolonger l’agronomie grâce aux NTIC

"Il faut voir les NTIC comme de nouveaux outils au service de l’agronomie", insiste Bruno Tisseyre, grand spécialiste de l’agriculture de précision. Photo : C. Milou/Pixel Image

Les 22 et 23 octobre derniers, Agrosud Développement organisait ses journées techniques. L’occasion de réunir la quasi-totalité des 159 conseillers agronomiques préconisateurs (CAP) des 12 négoces d’Agrosud et d’accueillir les derniers arrivants au sein du réseau : les Ets Payre, implantés dans l’Isère.

Une école de responsables pour évoluer en interne

SEVE s’appuie sur un réseau de 31 magasins - sous les enseignes Magasin Vert, Point Vert Le Jardin, Point Vert, La Maison Point Vert, Terranimo.

Face aux futurs départs en retraite des responsables de magasin et compte tenu de la difficulté à recruter des profils multicompétents, la Société d’expansion verte de l’Est (SEVE), filiale du groupe Lorca, a choisi de prendre les choses en main en créant sa propre école en interne.

Les coopératives, sources d'emploi

De g. à d. : Elisabeth Mounier, directrice générale du groupe coopératif Dauphinoise, Laurent Martel, directeur de la branche agricole d’In Vivo et Bruno de Varax, consultant en ressources humaines.

Les coopératives emploient 100 000 salariés en France, dont 15 000 en Rhône-Alpes. Elles ont créé 230 emplois nets dans la région l'an dernier. Avec des perspectives encourageantes:  38% des coopératives envisagent de recruter cette année, dont 13% en CDI. Mais quels profils recherchent-elles?

De la lisibilité pour les futurs collaborateurs

Timac Agro travaille sur la mise en place d’une filière métiers basée sur la transmission des savoirs entre ATC confirmé et jeune embauché.

Timac Agro, filiale du groupe Roullier, spécialisée dans la fertilisation et l'agrofourniture, travaille sur la mise en place d’une filière métiers mettant l’accent sur la formation et l’intégration des nouveaux ATC embauchés. Objectif : leur apporter une lisibilité sur leur évolution professionnelle.

Miser sur la filière HOLL

Une partie de l'equipe marketing et de l'équipe recherche du semencier Dekalb sur le site expérimental de Boissay (28).

Dekalb, marque de semences de maïs et colza de Monsanto, a revu ces derniers mois son identité visuelle et marketing. Derrière les changements graphiques, un leitmotiv : « se positionner plus seulement comme un semencier mais comme un fournisseur de solutions utiles pour l’agriculteur et la filière ».

Anticiper au mieux les besoins des agriculteurs

Axéréal commercialise chaque année près de 40000 doses de colza. Afin que l’ensemble des agriculteurs puissent disposer à temps de leurs semences et éviter toute éventuelle « rupture de stock », le groupe coopératif s’est donné pour maître-mot : l’anticipation.

La coop parie sur la distribution alimentaire

Les Halles de l'Aveyron, créées par Unicor

Avec l’enseigne «Les Halles de l’Aveyron» et l’ouverture d’un premier point de vente en Île-de-France, la coopérative agricole Unicor souhaite démocratiser la consommation de produits fermiers de grande qualité dans les agglomérations, tout en générant du revenu dans les exploitations des paysans coopérateurs.

Former pour dynamiser la gouvernance

Les responsables de l'Institut de la coopération agricole souhaite promouvoir largement ce nouvel outil au service de la coopération

L'institut de la coopération agricole est désormais sur les rails. «La formation des administrateurs est un enjeu fort. Pour des prises de décision de qualité et une meilleure gouvernance, tous les administrateurs de coopératives devraient être formés. Actuellement, seul 5% des 50000 administrateurs ont suivi au moins une formation.

« Le négoce doit miser sur la proximité »

Les mutations de l'agriculture devraient renforcer la place du conseil et de l’accompagnement dans l’offre des négociants. CP : C. Poulain/Pixel Image

Le cabinet d’analyses Xerfi-Precepta vient de publier une étude intitulée « Les négociants agricoles - Face aux bouleversements technologiques et au défi de la proximité ». Premier enseignement : les perspectives de croissance des négociants resteront modestes à l’horizon 2015.

Innover, anticiper et s'adapter

 

C’est sur le terrain, en plein cœur de la Beauce, que Bayer CropScience organisait, le 4 juin dernier, sa conférence de presse annuelle.