France

Presque tous les signaux sont au vert

Éric Masset, président de Coop de France Déshydratation, a insisté sur la politique cohérente que doivent avoir les pouvoirs publiques pour soutenir la filière. © Coop de France

En dressant le bilan de production à la presse le 6 février dernier, la filière en a profité pour réaffirmer tous les atouts de la culture avec de réelles opportunités sur de nouveaux marchés et un contexte sociétal favorable.

Le marché a progressé de 3 %

Le marché des adjuvants a progressé grâce aux grandes cultures.

Selon l’Association française pour les adjuvants (AFA), l’utilisation des adjuvants a augmenté de 3% en 2017 malgré une baisse des pulvérisations des produits phytosanitaires. Les adjuvants représentent 62 millions d’euros. Avec une hausse de 12%, les grandes cultures restent le premier marché avec 88% des adjuvants utilisés.

"Le rachat de Chabas s’inscrit dans notre stratégie"

Selon Bernard Perret, les entreprises de la distribution auraient dû s'intéresser depuis longtemps à la question de la pulvérisation. ©A.Bressolier/Pixel Image

Le Groupe Perret, négoce agricole du réseau Agrosud, implanté dans le Sud-Est, vient de finaliser le rachat de la société Chabas, entreprise spécialisée dans la vente et fabrication d’agroéquipements.

« Les CAP doivent s’approprier les réseaux sociaux »

Selon le directeur d'Agrosud, Jean-Paul Palancade : «Nous devons réfléchir à la manière d'accompagner nos CAP à la prise de parole sur les réseaux sociaux.» ©A.Bressolier/Pixel Image

Pour ses dernières journées techniques, le réseau de négoces Agrosud a choisi de convier l’ensemble de ses conseillers agronomiques préconisateurs à se pencher sur l’évolution de leur métier face aux grands enjeux sociétaux et surtout sur la manière de communiquer au mieux auprès du grand public.

Les coopératives en leaders de l’agriculture de précision

William Blanchet, agriculteur dans le Gers, Bruno Estanguet, conseiller agro-environnement Coopérative Val de Gascogne, Thierry Darbin, directeur Be Api, Benoît Dreux, directeur Défisol Services et Laurent Maillard, responsable réseau Be Api.

Selon une enquête menée par Be Api au cours du premier semestre 2017, 29% des agriculteurs sont prêts à s’engager dans l’agriculture de précision. Ce qui offre donc de belles perspectives à la jeune société qui soufflera bientôt sa première bougie.

Le Groupe InVivo accélère sa transformation

Le groupe InVivo était à Montpellier pour rencontrer les dirigeants des coopératives du Sud-Est. © A.Bressolier/Pixel Image

Les dirigeants des coopératives agricoles du Sud-Est de la France, adhérents de l’Union nationale InVivo, se sont réunis à Montpellier ce lundi 2 octobre pour la présentation des réalisations de l’année 2016-2017 et pour partager le programme d’accélération du plan stratégique 2025 by InVivo.

 

Les premiers lauréats du challenge InVivo Quest dévoilés

Des étudiants "pitchent" leur projet à l'occasion du premier challenge InVivo Quest, dans les locaux du Studio Agro-digital de Montpellier. © A.Bressolier/Pixel Image

Les locaux de Smag et du Studio Agro-Digital d’InVivo à Montpellier étaient en pleine émulation ce lundi 2 octobre à l’occasion du premier challenge InVivo Quest, un programme d’open innovation sur l’ensemble de la foodchain.

Sortir de l'ombre avec "Rotam inside"

Jean-Michel Duhamel (directeur général Europe), Fabien Lemaigre (directeur des ventes et du marketing France, Benelux et Afrique du Nord), Charlotte Jacoud (chargée de marketing) et Danièle Ruccia (responsable des affaires réglementaires)

Rotam met les bouchées doubles pour gagner en visibilité auprès des distributeurs et des utilisateurs finaux en lançant le logo "Rotam Inside".

Bruxelles n'a pas encore fixé la date du vote

© N. Chemineau/Pixel image / En raison des élections fédérales allemandes le 24 septembre 2017, il semble que la date du 5 ou 6 octobre soit quelque peu précipitée pour un vote sur le renouvellement du glyphosate.

L’autorisation du glyphosate arrivant à expiration le 31 décembre 2017, la Commission européenne doit soumettre, d’ici cette date, sa proposition de renouvellement pour 10 ans au comité permanent des plantes, des animaux, des denrées alimentaires et des aliments pour animaux (PAFF). Ce comité est composé d’experts mandatés par chaque État

« Rien ne justifie que l’on se blesse au travail »

"Les gestes qui sauvent", l'un des ateliers du premier Safety Day du groupe Vivescia. © M. Lecourtier/Pixel image

Le groupe Vivescia vient d’organiser un évènement planétaire au sein de ses filiales : le Safety Day. 24 heures pour que chacun des collaborateurs pense sécurité pour lui et pour les autres.

Un Parcours Tremplin pour les jeunes diplômés

©Milou/Pixel Image / Nataïs produit 42000 tonnes de grains de maïs à éclater dont 90% sont destinés à l’export.

Acteur européen du maïs à éclater, Nataïs a mis en place dès 2013 un Parcours Tremplin. Objectif : permettre aux jeunes ingénieurs de maîtriser plus rapidement les réalités concrètes des entreprises à l’issue de leur formation. L’entreprise lance cette année un nouveau parcours, Tremplin Pro, destiné aux jeunes techniciens.

Une récolte de qualité mais un marché plombé

Bertrand Mazel : « Notre objectif est de retrouver des surfaces de riz de l’ordre de 20 000 hectares en Camargue. » © A.Bressolier/Pixel Image

À l’occasion des journées techniques du riz organisées par le Centre français du riz, le 8 septembre dernier, Bertrand Mazel, président du syndicat des riziculteurs de France et de l’Union des producteurs riziculteurs européens, s’est dit inquiet pour la filière française et européenne face à l’importation massive de riz en provenance du C

L’expérience internationale au service de semences françaises

Arnaud Florenville, directeur général de RAGT Semences. © RAGT Semences

Arnaud Florenville a passé toute sa carrière au sein de Délifrance, maintenant filiale de Vivescia Industries, incontournable dans le domaine de la boulangerie-viennoiserie prête à cuire. Après 28 ans au sein de la même entreprise, il a saisi l’opportunité de devenir directeur général de RAGT Semences.

À la recherche de l’amande vitreuse

Le maïs corné (à gauche) contient au moins 60% d'amande vitreuse (en jaune) tandis que les variétés dentées (à droite) en contiennent moins de 40 %. © M. Lecourtier/Pixel image

Le 9 juin 2017, la maïserie Kalizea organisait la fête du maïs sur son site de Pringy (Marne). Une occasion pour la filiale du groupe coopératif Vivescia de rappeler l’importance pour elle de collecter des variétés de maïs corné et non pas denté.

La maïserie investit en 2017

Vincent Jacquot, directeur général de Kalizea devant l'arche présentant la multitude des produits dont la formulation contient de la farine de maïs. © M. Lecourtier/Pixel image

Kalizea réalise en 2017 deux investissements importants. L’un en Roumanie pour ériger une nouvelle maïserie, l’autre en Champagne-Ardenne pour assurer sa production d’huile.

Cinq lauréats pour Better Idea saison 2

Quatre des cinq lauréats de Better Idea saison 2 étaient présent au Culturales 2017 pour recevoir leur prix. © M. Lecourtier/Pixel image

En 2016, le groupe Bayer lançait l’appel à projet Better Idea en faveur d’un monde meilleur pour l’agriculture. Fort de 12700 visites sur le site dédié, le projet a été réitéré en 2017 avec « Better Idea – Saison 2 ». 14 projets ont été déposés dont cinq sont lauréats.