France

Openfield veut ouvrir une nouvelle voie de l’agriculture

Au travers d’Openfield, Bioline veut proposer un ensemble de solutions pour ouvrir « la 3e voie de l’agriculture ». Photo : Mathieu Lecourtier/Média&Agriculture

Le premier Salon Openfield s’est déroulé le 22 juin 2021 à Milly-la-Forêt, présentant une plateforme de 20 ha où huit thématiques sont étudiées durant la campagne agricole en cours.

Les données essentielles pour raconter de belles histoires

Smag lance son Smag Tour pour communiquer sur l'importance du digital en agriculture avec... un C15. Photo : Smag

Pour ses 20 ans, Smag lance le Smag Tour 2021. L’entreprise qui se veut à la pointe de la digitalisation du monde agricole a choisi un C15 pour parcourir les routes de France à la rencontre d’acteurs clés de l’agriculture. Un clin d’œil rétro qui n’empêche pas Smag de réfléchir au devenir des données des agriculteurs.

Une offre de biosolutions en expansion

De Sangosse veut développer des biosolutions afin de cultiver des produits de qualité et en quantité tout en réduisant le recours aux produits de protection des plantes conventionnels. Photo : Pixel6TM

Le biocontrôle est utilisé par environ 37 % des producteurs de grandes cultures, mais les utilisateurs sont largement satisfaits à hauteur de 82 %, indique De Sangosse. Des objectifs de croissance de ce segment de marché sont annoncés.

Le lâcher mécanisé des trichogrammes en test chez Oxyane

Ce quad rehaussé permet d'épandre les trichogrammes dans les maïs de plus de 1,30 m à haute vitesse. Photo : I. Aubert/PIxel6TM

Début juin, les agriculteurs de la plaine de Lyon ont pu voir un petit véhicule haut sur pattes foncer à 20 km/h dans les maïs. Tous les 20 mètres, elle largue une petite boîte en carton depuis un réservoir accroché à l’arrière.

Pas de consultation publique avant fin mars

Pour faciliter les discussions sur le nouveau plan pollinisateurs, un comité de pilotage restreint a été nommé. Il réunit les administrations, les fédérations agricoles et les ONG. Photo : S.Bot/Média et Agriculture

Plus les interlocuteurs sont nombreux, plus la recherche d’un consensus est longue et difficile. L’élaboration du nouveau plan pollinisateurs, qui a commencé dès août 2020 dans les couloirs de l’administration, en est la parfaite illustration. Au départ, seul l’essentiel des organisations étaient présentes.

Edouard Lorenzo, nouveau directeur commercial

Alors que Péris vient d’être labélisée, le nouveau directeur commercial, Edouard Lorenzo, entend participer activement à cette démarche. Photo : Péris

Depuis le 1er janvier dernier, Edouard Lorenzo est à la tête de l’équipe commerciale de Péris. Fort d’une expérience de douze ans chez Syngenta, il nous explique ses ambitions dans ses nouvelles fonctions.

Finalement pas d’action possible contre les coopératives

 Dominique Chargé, président de La Coopération agricole (anciennement Coop de France, auteur du recours) se dit satisfait d’avoir été entendu par le Conseil d’État. Photo : Pixel6TM

Le Gouvernement n’avait pas la possibilité de créer une action en responsabilité contre les coopératives agricoles en cas de fixation d’une rémunération abusivement basse des apports des membres coopérateurs. C’est ce que vient de juger le Conseil d’État dans une décision rendue le 24 février 2021.

« Nous devons capter la valeur sur notre territoire »

Selon Christian Reclus, les cultures spécialisées offrent de vraies opportunités aux adhérents. Photo : Arterris

Après avoir assuré la direction générale d’Arterris par intérim dès le mois de mars 2020, Christian Reclus a officiellement pris cette fonction en octobre dernier. Il revient pour nous sur l’année écoulée et sur la mutation progressive du groupe vers l’agroalimentaire et la distribution grand public.

La pratique bien installée, le marché à construire

Le cross-canal doit être la norme pour réussir dans le e-commerce agricole. Photo : Proagrico/groupe Triangle

Pour être efficace, l’e-commerce ne doit pas être une brique supplémentaire qui s’ajoute aux autres canaux de vente, mais bien s’intégrer à tout l’écosystème déjà existant.

Le Gnis devient Semae

La création de Semae se traduit par un nouveau logo accompagné de la baseline « Toutes les semences pour demain ».

Le Gnis change de nom en ce début d’année 2021 et en profite pour réaffirmer ses engagements envers toutes les semences !

Cultiv : les légumes français investissent les cosmétiques

Cultiv est la nouvelle gamme de cosmétiques et de compléments alimentaires à base de légumes certifiés bio, dont plus de 99,4% des ingrédients sont d'origine naturelle. CP : Cultiv

Née d’une initiative intrapreneuriale au sein d’InVivo, Cultiv est une nouvelle marque qui commercialise depuis quelques mois une gamme de cosmétiques et de compléments alimentaires à base de légumes français certifiés bio. Laure-Anne de Tastes, directrice de la marque, nous explique l’histoire de ce projet.

La commission des finances du Sénat demande plus de contraintes

La commision des finances du Sénat souhaite plus de contraintes agricoles pour améliorer la qualité de l'air . CP : Sénat

Dans un rapport de juillet dernier et diffusé le 23 septembre, la commission des finances du Sénat s’est penchée sur les politiques de lutte contre la pollution de l’air. Comme les transports, le résidentiel (chauffage) et l’industrie, l’agriculture a fait l’objet d’une étude approfondie des pollutions émises.

Bio : l'enseigne passe des accords avec six coopératives

Carrefour s'est engagé avec des coopératives et des industriels pour commercialiser des produits bio. CP : Alpina Savoie

Au Salon Natexpo, qui s’est déroulé du 21 au 22 septembre à Lyon, Carrefour a annoncé officiellement des accords passés avec certains acteurs de l’agriculture biologique. Ainsi, Fermes bio, Agribio Union, Bio Sud, Union bio Sud-Est, la Drômoise de céréales et la Cavac sont les six coopératives françaises engagées avec l’enseigne pour produire du bio sous la marque Carrefour bio. L’industrie agroalimentaire est aussi impliquée avec Alpina Savoie et Celnat.