Valagro analyse le développement des biostimulants

Lors de « Feeding the World Summit », évènement organisé par The Economist à Amsterdam, Prem Warrior, chief operating officer chez Valagro, a analysé le développement des biostimulants.

Dans les 20 prochaines années, il faudra 50 % de nourriture, 30 % d'eau et 50 % d'énergie en plus afin de nourrir plus d'1,2 milliard de personnes dans le monde. Néanmoins, au cours des 20 dernières années, la population a augmenté bien plus rapidement que le rendement par hectare des terres cultivées. La surface totale mondiale des terres cultivées a diminué et elle est aujourd'hui passée à 32 % de l'ensemble des territoires.

Selon Prem Warrior, les biostimulants peuvent contribuer à répondre à la demande alimentaire, tout en protégeant l'environnement. Dans l’Union européenne, les biostimulants pourraient permettre une augmentation de la production agricole de 4 millions de tonnes, soit un accroissement équivalent à 0,6 %, et d'une réduction annuelle des émissions de CO2 de 0,8 million de tonnes, soit 0,3 % de moins. Sachant que la valeur actuelle du marché biostimulants dans l'UE serait estimée entre 350 et 400 millions d'euros.