Val Limagne, Coopaca, Sicabb

Projets innovants pour les coop de l’Allier

Avec la reprise de l’activité agricole des Ets Morlat, le territoire des coopératives de l'Ucal s'étend dans les zones d'élevage.
Avec la reprise de l’activité agricole des Ets Morlat, le territoire des coopératives de l'Ucal s'étend dans les zones d'élevage.

Financement participatif chez Val’Limagne, autonomie énergétique pour Coopaca, nouveau directeur pour Sica BB : les coopératives de l’Allier membres de l’Ucal inaugurent 2019 avec plusieurs nouveautés.

Lors de son assemblée générale, Val Limagne, qui souhaite mieux impliquer ses adhérents et ses salariés dans son développement, a présenté une opération de financement participatif avec l’ouverture d’une souscription de parts sociales à avantages particuliers (PSAP). La somme récoltée participera notamment au financement d’un projet de nouveau silo à Cognat-Lyonne (03). Les dirigeants espèrent rassembler 600 000 €.

La coopérative, qui voit sa collecte 2017 progresser à 176 000 t, termine l’exercice 2017-2018 sur un chiffre d’affaires de 54,3 M€. Du fait de la reprise de l’activité agricole des Ets Morlat, à Cusset, elle développe son champ d’action auprès des éleveurs. La création d’un magasin en ligne d’agroéquipements (clôtures, auges…) est d’ailleurs envisagée.

 
Contractualisation et retour aux adhérents

Chez Coopaca, qui souhaite améliorer son autonomie énergétique, une étude vient de débuter pour installer 660 m2 de panneaux photovoltaïques trackers au sol. L’installation pourrait produire 450 MW par an, et contribuer à hauteur de 30 % à la fourniture en électricité du site de Tréteau, en autoconsommation. En 2017, pour la deuxième fois de son histoire, la coopérative a collecté plus de 200 000 t de céréales et oléoprotéagineux, pour un chiffre d’affaires de 56,9 M€.

Une collecte marquée par le développement des productions sous cahier des charges (CRC, charte de production française, Mulino blanco de Barilla). Coopaca s’est fixé pour objectif d’atteindre la moitié de ses surfaces en filière de qualité en 2019. L’exercice en cours est déjà impacté par la sécheresse de l’été et l’automne derniers. Aussi, l’assemblée générale a voté une remise exceptionnelle de 3 % sur le chiffre d’affaires appro, soit un retour total de 1,4 M€ vers les coopérateurs. La réunion s’est terminée avec l’intervention d’Etienne Fourmont. Ce jeune éleveur, très présent sur les réseaux sociaux, a invité chacun à se saisir de ces outils pour mieux communiquer sur les réalités du métier et faire face à l’agri-bashing.

 
Deux futurs silos

Enfin, le premier exercice de la coopérative Sicabb s’achève sur une collecte record de 60 000 t (dont 2 500 t en bio), pour un chiffre d’affaires de 25,1 M€. Un record qui souligne le nécessaire aboutissement du projet de construction d’un silo de 8 000 tonnes à Lurcy-Levis, dont le permis de construire vient d’être accepté. Un autre silo de 2 500 t devrait aussi voir le jour en 2020 à Maillet.

C’est un nouveau directeur qui suivra désormais ces projets, puisque Pascal Rossignol prend sa retraite, après neuf ans passés à la tête de l’entreprise. Il est remplacé par François Lebourg. Jean-Marc Chamignon a été réélu président.

 
Union des jardineries

Par ailleurs, le 1er janvier 2019 marque une nouvelle étape pour l’Union des coopératives de l’Allier, avec la création d’Ucal Nature et Jardin. Cette société rassemble les 28 jardineries que les trois coops ont décidé de gérer en commun. Elle est détenue à 62 % par Val Limagne, 27 % par Coopaca et 11 % par Sicabb. Elle est dirigée par Frédéric Dumont. Son chiffre d’affaires prévisionnel est de 15 M€.