UPL

Biostimulant et biocontrôle réunis pour remplacer le T1

La société UPL lance un Salon virtuel autour de ses biosolutions pour la nutrition et la santé des plantes. Photo : DR
La société UPL lance un Salon virtuel autour de ses biosolutions pour la nutrition et la santé des plantes. Photo : DR

Le 7 septembre 2021, la société UPL réunissait les journalistes pour leur faire découvrir les dernières nouveautés de la société et sa toute nouvelle plateforme virtuelle autour de la « nutrition santé » des céréales.  

Le premier élément de communication concerne la nouvelle offre de « nutrition santé » des plantes qui « réunit pour la première fois  un produit biostimulant et une solution de biocontrole dans une même offre », indique Maxime Luneau, chef marché grandes cultures. À travers cette offre complémentaire, la société vise deux objectifs : « Partir sur une base saine grâce à un produit de biocontrôle et optimiser croissance et vigueur de la plante grâce au biostimulant. » Cette offre proposée à un prix d’environ 25 euros/ha doit, à terme, remplacer les traitements T1 conventionnels. UPL précise en effet que le T1 conventionnel est pratiqué sur la moitié des surfaces de céréales en France . « On positionne en effet notre solution sur une intervention précoce afin que la plante soit dans les meilleures dispositions possibles, donc jusqu'au stade 2 nœuds », rappelle Maxime Luneau.

Autre innovation pour la société, la mise en ligne d’un Salon virtuel autour de la Nutrition Santé™ ; cette plateforme, accessible à tous, permet au visiteur d’avoir accès aux plateformes d’essais, aux résultats, à la présentation des solutions proposées par UPL. Une à deux fois par an, seront organisés aussi des temps d’échange. Pour la société, la mise en ligne de cette plateforme et son accès gratuit doivent permettre de partager, de valoriser et d'échanger sur tous les travaux menés avec la filière.